Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Albert Weibel

est né le 14 juillet 1906 à Baerenthal (Moselle (57))

Albert est l'enfant naturel de Joséphine Biasch. Il est reconnu par François Weibel en juillet 1909 lors du mariage de sa mère. Son acte de naissance est rédigé en allemand, Baerenthal est à ce moment annexé à l'Empire Allemand jusqu'en 1918.

Baerenthal est un village rural du pays de Bitche, situé à 47 km au nord-ouest de Strasbourg, dans le terroir du parc naturel régional des Vosges du Nord. Son père, François Weibel travaille dans une mine de fer locale.

Albert grandit dans ce village, cité minière, avec son frère Joseph, un peu plus jeune que lui. Ils suivent leur scolarité à Baerenthal. Quand il n'y a pas d'école, ils aiment s'amuser dans la magnifique forêt royale de leur village. D'ailleurs il avait envisagé de travailler dans les Eaux et Forêts.

Au moment de son recrutement dans l'armée il est chauffeur de four de platine dans une fonderie.

Il est appelé pour effectuer son service militaire le 10 novembre 1926. Il est incorporé dans l'Armée de Terre jusqu'au 17 avril 1928.

Il s'engage à Toulon dans la Marine nationale le 3 août 1929 pour 3 ans, il est matelot de 2e classe sans spécialité. Après sa formation sur les cuirassés "Paris" et "Lorraine" il devient matelot breveté chauffeur le 30 janvier 1930 et quartier-maître en juillet de cette même année. Il suit ensuite des cours à "l'École des mécaniciens chauffeurs" (E.M.C) et au "Centre d'Etudes" de Toulon. Pendant cette formation il renouvelle son engagement pour 3 ans le 3 août 1932.

Il est nommé sur le contre-torpilleur "Vautour" le 24 août 1934 pour un an, puis embarque sur le croiseur école "Jeanne D'Arc", (école d'application des aspirants) le 13 août 1935 avec lequel il fait son tour du monde. Il "passe la ligne" le 30 octobre 1935, avec toutes les festivités qui l'accompagne.

Il se marie à Brest le 28 juillet 1936 avec Marie Louise Tanguy. Il passe très peu de temps avec son épouse. Il est au "2e Dépôt de Brest "pour six mois. Il embarque sur le cuirassé "Courbet" (école de canonnage) le 18 décembre 1937, pour préparer son Brevet de Spécialité (B.S) qu'il obtient avec succès le 1er avril 1939. Il aura la joie d'être présent lors de la naissance de sa fille Monique en avril 1938 à Toulon.

Il accède au cadre de maistrance le 3 août 1938. Son fils Albert naît à Brest en juillet 1939. Il suit à nouveau des cours à "l'École des mécaniciens chauffeurs" à Toulon avant d'embarquer sur le cuirassé "Paris", école de canonnage. Il est promu  maître le 1er octobre 1939.

Il embarque sur le contre-torpilleur "Bison" le 1e décembre 1939. Ce navire participe à la bataille de Norvège et est détruit par l'aviation allemande le 3 mai 1940 au large de la ville de Namsos.

Albert disparaît lors de la perte du contre-torpilleur "Bison". Il avait 33 ans et laisse dans la peine son épouse avec ses deux enfants 23 mois et 10 mois.

Il était Maître.
Son unité : Bison
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 03 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Bison

Contre-torpilleur Bison

Le contre-torpilleur Bison

Du type Guépard/Valmy (1930-1940), le contre-torpilleur Bison (2.700 tonnes), construit par l’arsenal maritime de Lorient, a été mis en service le 24 octobre 1930. Capable d’atteindre la vitesse record de 40 nds, il a d’abord été affecté à Brest en 1932.

Dans la nuit du 7 au 8 février 1939, les croiseurs de la 2e escadre de Brest servent de but aux flottil...

Bison
184406
Weibel
Baerenthal
Moselle (57)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Médaille Militaire
jugement de décès N°1942/77
E 10x13