Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Philippe Antoine Dragoni

est né le 08 mars 1880 à Olmeta Di Capocorso (Haute-Corse (2B))

Philippe Antoine Dragoni est né le 8 mars1880 en corse à Olmeta di Capo Corso. Son père Sylvestre était navigateur, la famille résidait à Olmeta di Capo Corso. Il sera marin comme son père, dans la spécialité de navigateur service machine. Il fait son service militaire à Toulon. En 1912 il épouse Marie Félicité Forcioli, le couple aura une fille Anne Marie née en 1913.

A la déclaration de guerre Philippe Antoine est rappelé sous les drapeaux et affecté sur le "Golo II", croiseur auxiliaire construit en 1905, le navire effectue des patrouilles en Italie et en Corse de 1915 à 1917.

Il est ensuite affecté à bord de l' "Australien", paquebot des Messageries Maritimes réquisitionné depuis février 1915. Parti de Marseille pour rejoindre Port Saïd, le navire est attaqué à la torpille et coulé dans le détroit de Messine le 19 juillet 1918, faisant 19 morts parmi l'équipage et 45 parmi les passagers.

Philippe Antoine Dragoni est déclaré mort pour la France le 05 mai 1919, inscrit au registre des décès de Marseille.

Il était Matelot.
Son unité : Australien
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
Il est décédé le 19 juillet 1918.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Marseille (13)
Document portant la mention MPLF : Etat signalétique et des services

Australien

paquebot-Australien

Torpillé le19 juillet 1918 par UC-54 – 64 victimes

Quatre paquebots destinés à la ligne d’Australie, Australien, Polynésien, Armand Béhic et Ville de La Ciotat avaient été construits à La Ciotat sur des plans de Risbec. A l’origine gréés en 3 mâts barque, ils recevront 3 mâts à pible qu’ils conserveront. Ils...

Australien
184460
Dragoni
Olmeta Di Capocorso
Haute-Corse (2B)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille commémorative de la Grande Guerre
B 15x21