Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Marius Jean Jules Bataille

est né le 12 janvier 1892 à Auray (Morbihan (56))

Il est le premier enfant de Paul Bataille qui exerce le métier de mécanicien et d'Anne Marie Ludec, mercière de son état.

Il a, par la suite deux frères et deux sœurs, tous nés à Auray :

Paul Léon né le 1er Août 1894, Marie-Thérèse-Philomène née le 20 septembre 1896, Yvonne Emilienne née le 15 mars 1898 et décédée à la naissance et Georges Vincent Alexandre né le 7 février 1901.

Il suit des études primaires à Auray et obtient son certificat d’études le 30 mai 1902, certificat qui lui est remis le 16 juillet 1902 par la commission cantonale d’Auray.

Il exerce, jusqu'à son incorporation, le métier de mécanicien ajusteur.

Il reste célibataire.

Il est compris sur la liste du recrutement de la classe 1912 dans le canton d'Auray avec le matricule de recrutement n° 774 de la subdivision de Lorient.

Il arrive au corps le 8 octobre 1913 en tant que jeune soldat de la classe 1912, date à laquelle il est versé dans la marine, au "3e Dépôt de Lorient ", jusqu'au 28 novembre 1913.

Le 28 novembre 1913, il est affecté sur le "Patrie", cuirassé type République de 14 900 t, mis en service en février 1907.

Le 1er janvier 1914, il est affecté sur le "Voltaire", cuirassé type Danton de 18 350 t, mis en service en mai 1911, navire affecté à la "1re Escadre " (1re puis 2e Division) en août 1914.

Le 19 mai 1915, après avoir été promu matelot de 2e classe mécanicien le 10 mai 1915, il est affecté sur le "Renaudin", contre-torpilleur type Bisson de 800 t, construit à l’ "Arsenal Maritime de Toulon" à partir de février 1911 et mis en service le 31 décembre 1913.

Le contre-torpilleur "Renaudin" est affecté en Méditerranée comme torpilleur d’escadre.

 Le 15 mars 1916, il torpille le navire autrichien "Orjen".

Le 18 mars 1916, une flottille composée de contre-torpilleurs, répartie en trois sections, fait route sur trois points différents de la côte albanaise pour explorer la partie désignée à chacune. La section "Renaudin"-"Commandant Bory" doit explorer la côte entre le cap Rodoni et Durazzo. Les deux contre-torpilleurs naviguent à la même vitesse, se tenant à une distance variant entre trois et cinq milles. N'ayant rien remarqué d'anormal sur la côte, le "Renaudin" arrive à 7h30 en vue de Durazzo et continue vers le sud en changeant de route toutes les dix minutes.

A 7h 45, l'homme de veille donne l'alerte pour un sous-marin sur tribord à la vue d'un périscope, à une distance de 300 m. Le sillage d'une torpille déjà lancée est très distinctement visible. Le commandant de la "1re Escadrille de torpilleurs" à la "Division des flottilles de l'Adriatique", le Capitaine de frégate Pierre Bréart de Boisanger, donne l'ordre de mettre le cap sur le sous-marin et de faire feu.

Mais au moment où le contre-torpilleur commence à abattre, la torpille atteint le "Renaudin" en plein milieu et le coupe littéralement en deux.

 La torpille vient du sous-marin "U6 " autrichien commandé par le lieutenant Hugo von Falkhausen.

Ce sous-marin est coulé au canon par le chalutier anglais armé "Evening Star II" le13 mai 1916 dans le détroit d'Otrante.

Le matelot Marius Bataille ne fait pas partie des trente-huit rescapés, récupérés par le torpilleur "commandant Bory". Il est porté disparu en mer.

Par arrêté ministériel du 12 décembre 1921, publié au Journal officiel du 24 décembre 1921, la médaille militaire lui est attribuée le 19 juin 1922 avec la mention :

"Mort à l’ennemi le 18 mars 1916 à bord du "Renaudin", croix de guerre avec étoile de bronze".

Ces médailles sont adressées à la famille le 12 juillet 1922.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Renaudin
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Régiment
Il est décédé le 18 mars 1916.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Auray (56)
Document portant la mention MPLF : Fiche Mémoire des hommes

Renaudin

RENAUDIN_MN_1a

Le contre-torpilleur "Renaudin"  de type Bisson a été construit à l'arsenal maritime de Toulon (83) à partir de février 1911 et mis en service en décembre 1915.
Caractéristiques: 850 tonnes ; 15 500 cv ; 78,1 x 8,6 x 3,1 m ; 4 cheminées ; 4 chaudières Indret ; turbines Breguet ; 30 nds ; 2 hélices ; 83 h.
Il est affecté, en Méditerranée comme torpilleur d’escadre. Le 15 mars 1916 il torpille le na...

Renaudin
184560
Bataille
Auray
Morbihan (56)
12 janvier 1892
Aucune
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Régiment,Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s),Médaille Militaire