Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Laplace - Navire météorologique

laplace-11
1942
Ship building Cie, Lorain, Ohio
France
16 septembre 1950

La frégate météorologique Laplace, est une ancienne frégate américaine construite par le chantier « American Shipbuilding Co », mise en service au sein de l’US Navy en février 1944 sous le nom de USS Lorain (PF – 93), du nom de la ville de Lorain dans l’état de l’Ohio où était établi le chantier de construction.

Ses caractéristiques principales étaient :

Déplacement : 1400 tonnes – Puissance : 5.500 cv – Vitesse max : 20 nds - dimensions : 92, 6 x 11, 4 x 4, 1 m – 3 chaudières – 2 machines alternatives – 2 hélices.

Racheté en mars 1947 par l’Etat français, la frégate est transformée, par l’arsenal maritime de Brest, en bâtiment météorologique de la Marine nationale et prend le nom de Laplace, soit de Pierre Simon de Laplace (1749 – 1827), célèbre mathématicien et astronome (on lui doit notamment la formule de la variation de la pression atmosphérique en fonction de l’altitude).

Basée à Brest, le bâtiment est utilisé comme station d’observation météorologique mobile pour les points K (39 N – 17W) et L (47N – 17W).

Le 13 septembre, commandé par le capitaine de frégate André Rémusat, il est relevé au point K, par le Bâtiment d’Essais et de Mesures Poincaré, pour faire route sur Saint-Malo pour y représenter la Marine nationale à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle écluse du port prévue le samedi 16 septembre, puis de regagner Brest. Arrivé au large de Saint-Malo en fin d’après-midi du 15, le commandant Rémusat décide de passer la nuit au mouillage en baie de la Fresnaye, sous l’abri du cap Fréhel. Son intention est de présenter son bâtiment devant l’écluse lors de la cérémonie du lendemain matin.

Soudain, peu avant minuit, une très violente explosion située sur l’arrière du bâtiment provoque son inclinaison. Le Laplace vient de déclencher l’explosion d’une mine, et très rapidement, en 10 minutes, il sombre par faible profondeur.

 

Film des actualités sur le naufrage de la frégate "Laplace".

 

L'enquête n’a pas défini de responsabilité directe. Elle devait démontrer que la perte du navire avait été causée par la détonation d'une mine magnétique allemande datant de la seconde guerre mondiale. En effet, malgré un dragage effectué l'année précédente, la baie de la Fresnaye n'était pas encore considérée comme "saine". Cependant, on ne saura jamais si le commandant disposait de toutes les informations nécessaires, pour apprécier le danger, avant de sombrer avec son bâtiment".

Sur les 92 hommes présents à bord, on comptera 51 morts ou disparus, dont 3 civils.

En 1952, un monument en granit de 8 mètres de hauteur fut érigé sur les falaises surplombant le site du drame.

Une bouée à la verticale de l’épave envasée signale son emplacement.

 

Cérémonie association Aux marins du 10 mai 2013 : vidéo ci-dessous

 

Sources :

Lire l'article dans "Histomar"

Navire météorologique