Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Robert Eugène Marie Roué

est né le 07 décembre 1929 à Plounevez-Lochrist (Finistère (29))

Fils de Yves et d’Anne Péden, cultivateurs, Robert naît au domicile familial situé au lieu-dit Poul-ar-Foënnoc.

Douzième et dernier de la fratrie, ses sœurs et frères se prénomment Jeannie, Pierre, Louise, Hervé, François, Jean, Joseph, Marie-Anne, Paul, René et Herveline.

Après avoir suivi sa scolarité jusqu’au certificat d’études à l’école privée du village, il travaille ensuite sur l’exploitation familiale. Le travail ne manque pas dans cette commune du nord Finistère mais il permet juste de survivre.

Robert décide de s’engager dans la Marine nationale pour une durée initiale de deux ans et rejoint le 16 août 1948 le centre de formation maritime de Pont-Réan, près de Rennes (35).

Après avoir reçu une formation militaire et maritime, il est désigné pour "Marine Indochine".

C’est à bord du transport de troupes "André Lebon", parti de métropole le 12 mars 1949, qu’il arrive à Saïgon le 7 avril. Il embarque aussitôt sur le dragueur de mines "Myosotis", affecté aux patrouilles sur le fleuve Mékong.

Le 20 juin 1949, à 10 heures, le "Myosotis" saute sur une mine près de Phong My. Coupé en deux parties, il coule rapidement entraînant dans sa disparition Robert Roué, dont le corps ne sera jamais retrouvé. Il n’avait pas encore vingt ans.

À titre posthume, le matelot de deuxième classe breveté élémentaire équipage Robert Roué se voit décerner la Médaille militaire, la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec palme et une citation à l’ordre de l’Armée de mer pour le motif suivant : "Était embarqué à bord du Myosotis lorsque celui-ci a sauté sur une mine rebelle sur le Mékong le 20 juin 1949. A trouvé une mort glorieuse dans l’accomplissement de son devoir."

Sa disparition à l’autre bout du monde, l’absence de corps, ont laissé sa famille désemparée.

En 1999, cinquante ans après son décès, ses nom et prénom ont été gravés sur le monument aux morts de sa commune de naissance et dévoilés lors de la cérémonie du 11 novembre.

Il était matelot de 2eme Classe.
Son unité : Myosotis
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 20 juin 1949.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Plounevez-Lochrist (Finistère)
Document portant la mention MPLF : ESS

Myosotis

MYOSITIS

De type "YMS (US) 1944", d'un déplacement de 280 tonneaux, le Myosotis, (D338) est mis en service dans la marine nationale en 1945 et  participe, au sein de la 33e section de dragages, à des missions de déminage en Méditerranée.

Le dragueur de mines Myosotis rallie l'Indochine en décembre 1947. A partir de février 1949, le bâtiment est affecté aux patrouilles sur l...

Myosotis
6704
Roué
Plounevez-Lochrist
Finistère (29)
GG
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre TOE avec palme,Médaille Militaire
Acte de naissance
C 12x17