Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Yves Pierre Marie Cozien

est né le 02 mars 1873 à Porspoder (Finistère (29))

Yves est le Fils de Jean Marie Cozien et de Emilie Quéméneur. Il est l'aîné d'une fratrie de six enfants. Il passe son enfance à Porspoder où est parents sont cultivateurs au hameau de Prat-ar-Men.  Yves fait sa scolarité à l'école primaire de Porspoder. En 1886, alors qu'il n'a que 13 ans, sa mère Émilie Quéméneur décède à l'âge de 40 ans.

A 18 ans, Yves embarque au port de Brest au bornage comme mousse. Il est inscrit maritime au quartier de Le Conquet sous le matricule n° 6581 - Le Conquet. En mars 1891, il embarque à la petite pêche au port de Mézou à Porspoder, près de chez lui. L'année suivante, il signe un engagement dans la Marine nationale pour une durée de 5 ans. Il est incorporé le 4 mai 1892, au "2e Dépôt des équipages de la flotte" à Brest comme matelot de 3e classe. A l'issue de sa formation maritime et militaire, Yves embarque successivement sur le croiseur "Cécille", en juin 1892, sur le cuirassé "Amiral Duperré", en août 1893, sur le croiseur cuirassé "Dupuy de Lôme" en janvier en octobre 1895).  Yves va ensuite suivre le cours de spécialité fusilier sur le cuirassé "Hoche" de juin à octobre 1897. Breveté fusilier, il est nommé matelot de 2e classe le 1er octobre 1897.

Le 1er janvier 1898, Yves est affecté à la "Défense mobile" du Port de Brest. Yves, qui est domicilié à Brest, rue Armorique, se marie le 17 février 1900 à la Mairie de Brest-Recouvrance avec Louise Marie Wimel. De cette union naissent deux enfants : Françoise Emilie (1900), et Jeanne (1902).

En février 1901, Yves embarque à Cherbourg sur le garde-côtes cuirassé "Vengeur" où il est nommé quartier-maître ; puis il embarque à Toulon successivement : en février 1902, sur la canonnière "Comète", en mai 1904, sur l'aviso "Saône", et en décembre 1906, sur le croiseur "Lalande" de l'escadre de la Méditerranée.

Veuf depuis le décès de son épouse survenu en 1902, Yves se remarie le 15 octobre 1905 à Porspoder avec Marie-Catherine Le Guen. Il est alors domicilié à Porspoder où naît un troisième enfant : Louise-Eugénie Cozien en 1907.

En juillet 1910, Yves rejoint le "Bataillon des apprentis fusiliers" à Lorient où il est nommé au grade de second maître fusilier ; il y reste jusque mars 1911. En octobre 1912, Yves embarque à Lorient sur le croiseur cuirassé "Jules Michelet".  De février 1914 à mai 1914, Yves effectue une mission de quatre mois à Cherbourg à la "Défense fixe" du port, ou "Front de mer "

Alors que la guerre est déclarée contre l'Allemagne le 2 août 1914, Yves se trouve au "2e Dépôt des équipages de la flotte" à Brest, en attente d'affectation. Le 26 août 1914, il est affecté au "2e Régiment de fusiliers marins" (2e RFM) qui est positionné à Paris pour renforcer les moyens de la police nationale. La "Brigade de fusiliers marins", formée du "1er RFM", et du "2e RFM", est transportée en octobre 1914 en Belgique pour stopper l'avancée des Forces allemandes. Les unités de fusiliers marins combattent à Melle, puis à partir du 15 octobre, ils se replient sur la ville de Dixmude qu'ils doivent défendre coûte que coûte. C'est au cours de la bataille de Dixmude qu'Yves est grièvement blessé. Il est évacué vers l’hôpital temporaire Lamartine de Dunkerque où il décède le 1er novembre 1914 des suites de ses blessures de guerre.

Il était Second-maître fusilier.
Son unité : Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.
  • Médaille Coloniale - Maroc
Il est décédé le 01 novembre 1914.
Son décès est inscrit à la commune de Porspoder
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.

dixmude-situation-10-oct-1914-11

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude

En 1914, à la déclaration de guerre, le d&eac...

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.
8005
Cozien
Porspoder
Finistère (29)
02 mars 1873
HG
NULL
Il a été décoré : Médaille Coloniale - Maroc
1914/36
C 12x17