Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Benoît Lejay

est né le 06 février 1905 à Paris 7ème (Paris (75))

Fils de Gustave et de Joséphine Eugénie Alexandrine Maréchal, Benoît naît le 6 février 1905 dans le 7ème arrondissement de Paris.

Benoit passe son enfance à Paris où il fréquente l'école St Louis de Gonzague. C'est dans les Ardennes dans le berceau familial qu'il passe ses vacances.

Benoît s’engage dans la Marine Nationale le 30 septembre 1922 et est incorporé à l’Ecole navale pour y suivre sa formation d'officier.

Après sa formation générale, il effectue sa campagne d’application à bord du croiseur-cuirassé « Jeanne d’Arc » (octobre 1924 à août 1925).

 

Le 2 juin 1930, il se marie avec Madeleine Frochot, de cette union naissent six enfants, Colette en 1931, Henri en 1932, Agnès en 1934, Edith en 1936, François en 1938 et Bertrand en 1939.

 

Il est affecté successivement sur le cuirassé « Condorcet », le cuirassé « Voltaire », le torpilleur « Chastang », le transport « Rhône », à la 3ème escadrille de sous-marins, à la flottille des sous-marins de la 3ème région, sur le transport pétrolier « Rance », sur l’aviso « Yser ».

Le 9 mars 1940, il rejoint le centre des sous-marins de Bizerte et prend le commandement du sous-marin « Souffleur ».

 

Benoît disparaît à bord de ce sous-marin le 25 juin 1941 torpillé, entre le Ras Damour et le Ras Beyrouth, par le sous-marin anglais « Parthian ».

 

Son épouse reste seule pour élever ses enfants. La famille expatriée de Bizerte le 27 septembre 1941 s'installe en Gironde dans la petite propriété acquise par les époux en 1940.

Pour rester présente auprès de ses six enfants et assurer au mieux l'existense de la famille, elle devient exploitante agricole. Durant toute sa vie elle s'attachera à transmettre à ses enfants et ses treize petits-enfants les valeurs humaines dont elle et son époux étaient porteurs.

Il était Capitaine de corvette.
Son unité : Souffleur
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 25 juin 1941.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Toulon (83)
Document portant la mention MPLF : Transcription Tal Toulon

Souffleur

76

Sous-marin construit en 1926, il opère en Tunisie, aux Canaries puis au levant où il est coulé par le HMS Parthian le 25 juin 1941. Le Souffleur était en plein jour occupé à recharger ses batteries en surface devant Khaldé, selon son habitude. Le Parthian l'aperçut entre Beyrouth et Damour, il n'eut aucun mal à s'approcher, il tira 3 torpilles, 2 furent perdues à la côte, la 3e toucha le Souffleur à l'aplomb du kiosque, le sous-marin coula ent...

Souffleur
9202
Lejay
Paris 7ème
Paris (75)
06 février 1905
HF
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de la Division,Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Transcription Tal
E 10x13