Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Eugène Adolphe Gaillon

est né le 13 juillet 1911 à Bolbec (Seine-Maritime (76))

Fils d’Eugène Gustave Gaillon, maître d’hôtel, et de son épouse Rachel Richer, Eugène voit le jour le 13 juillet 1911 à Bolbec, commune située dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie.

Fils unique, il passe son enfance et suit sa scolarité dans sa commune de naissance.

Eugène contracte un engagement initial de trois ans dans la Marine nationale en 1931 et est, durant celui-ci, notamment affecté sur le sous-marin "Monge" de la "3e Escadrille des sous-marins" à Toulon.

En 1934, il retourne à la vie civile et travaille ensuite dans une usine de feutre dans la périphérie de la ville de Rouen (76).

Le 17 novembre 1934, à Notre-Dame-de-Bondeville (76), Eugène épouse Marie Julienne Germaine Pezant qui lui donnera un fils prénommé Jacques.

En septembre 1939, il est mobilisé dans le port de Cherbourg et participe à l’évacuation des marins anglais et français de la poche de Dunkerque (opération "Dynamo") en mai-juin 1940.

Devant l’avancée des troupes ennemies, les marins de la préfecture maritime de la Manche et la mer du Nord sont transférés en Angleterre.

Le 3 juillet 1940, dans le cadre de l’opération "Catapult", les militaires français sont internés dans des camps.

Désirant rejoindre au plus tôt sa famille, Eugène embarque sur le paquebot reconverti en transport de troupes "Meknès" le 24 juillet 1940 à Southampton.

Victime d’une torpille lancée d’une vedette allemande, le "Meknès" sombre très rapidement dans les eaux froides de la Manche entraînant dans sa perte la disparition de 420 victimes.

Il laisse une veuve de 27 ans et un garçon de 5 ans, pupille de la Nation et orphelin de guerre.

Le corps du quartier-maître canonnier Eugène Gaillon n’a jamais été retrouvé.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Canteleu (76) où la famille demeurait et sur la stèle commémorative de Berneval / Saint-Martin-en-Campagne (76).

Il était Quartier-maître canonnier.
Son unité : Meknès
Il est décédé le 24 juillet 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Canteleu (Seine Maritime)
Document portant la mention MPLF : Marine Nationale mention MplF

Meknès

33

Le Meknès était un ancien paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique construit par les Chantiers de Normandie du Grand-Quevilly, de 132 mètres de long et jaugeant 6127 tonneaux, mis en service en 1914 sur la ligne le Havre-Haïti sous le nom de Poerto Rico. Renommé Meknès, il est placé sur la ligne Bordeaux-Casablanca en 1929, puis le Havre-La Baltique en 1936. Suite aux événements de la guerre mondiale, il est transformé en transport de...

Meknès
6510
Gaillon
Bolbec
Seine-Maritime (76)
DD
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
Acte naissance
D 11x15