Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Goris

est né le 19 mars 1922 à Saint Pierre (Saint Pierre et Miquelon)

Jean Goris naît le 19 mars 1922 à Saint Pierre  d’Auguste Goris, mécanicien, et de Mathilde Bourgeois, son épouse dans une famille de trois enfants.

Il  passe son enfance à Saint Pierre où il est manœuvre au moment de la déclaration de guerre. Le 21 février 1941, Il épouse Jeanne Cloony, de cette union naissent deux enfants.

Il rejoint les FNFL  le 4 février 1942. Quelques jours  plus tard , il est affecté à bord de la corvette « Mimosa »comme matelot. 

Le matelot Jean Goris  disparaît, à l'âge de vingt ans,  lors du torpillage du bâtiment par le sous-marin allemand U124 au large de Terre Neuve le 9 juin 1942.

Il était Matelot apprenti mécanicien.
Son unité : Mimosa
  • Médaille Militaire
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 09 juin 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Saint-Pierre
Document portant la mention MPLF : Mention sur acte de naissance

Mimosa

corvette-Mimosa

Mimosa faisait partie d’une fameuse série de 9 corvettes, dite classe « Flower » car elles portaient toutes, à l’origine un nom de fleur, mises à la disposition des Forces Navales Françaises Libres par l’amirauté britannique. Mimosa fut la première corvette à être cédée, sans changer de nom, les autres corvettes étaient l’Alysse, l’Aconit

Mimosa
8995
Goris
Saint Pierre
Saint Pierre et Miquelon
GF
179224
Il a été décoré : Médaille Militaire,Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
acte de naissance
C 12x17