Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Lucien Marie Joseph Illiot

est né le 02 août 1920 à Keryado (Morbihan (56))

Lucien Illiot est né à Keryado près de Lorient dans le Morbihan le 2 Aout 1920. Son père, Ferdinand, est auxiliaire au port de Lorient ; sa mère, Mathurine Holard, est ménagère. La famille comporte quatre enfants : Marie-Hélène, Marie-Josephe, Louis et Lucien.

Lucien passe sa jeunesse à Keryado près de Lorient ou il fréquente l’école communale.

Il travaille comme ouvrier dans la région de Lorient, puis dès le début de la guerre il part travailler à l’établissement de la Direction des Constructions et Armes Navales de Mers El Kébir en Algérie. De Mers El Kébir il décide de rallier les FNFL le 14 Mai 1943 et signe un contrat d’engagement le 16 mai 1943 comme matelot sans spécialité.

Il est nommé matelot de deuxième classe fusilier marin le premier août 1943, affecté au 1er régiment de fusiliers-marins comme mitrailleur de scout-car et participe activement à la campagne d’Italie avec son régiment.

Au cours de cette campagne il est cité à l’ordre de la division (Croix de Guerre avec étoile d’argent ; ordre général n°110 du 20 juillet 1944 par le Général de Brigade Brosset, commandant la 1re D.F.L) avec la mention suivante :

«Mitrailleur de scout-car, magnifique de sang- froid, sous un violent tir d’infanterie au cours d’une progression sur la route n°5 à Valvitella (Italie), a tué  de nombreux ennemis. »

Il participe ensuite à la campagne de France, mais est tué le 30 novembre 1944 à Bourbach-Le-Bas dans le Haut-Rhin lors d’une contre-attaque qu’il a contribué a arrêter en ouvrant le feu avec sa mitrailleuse sur un canon d’assaut de 88.

Il est cité à l’Ordre de l’Armée de  Mer (Décision n° 622 du 10 avril 1945) par le Général de Gaulle, Président du Gouvernement Provisoire de la République Française, chef des Armées avec la mention suivante :

"Matelot fusilier de grande valeur, ayant acquis très vite une parfaite connaissance du combat. Garçon plein d’entrain, il s’était déjà fait remarquer par sa bravoure et son sang-froid au cours des campagnes d’Italie et du Midi de la France. Volontaire pour toutes les missions, s’est conduit magnifiquement au cours des combats des 29 et 30 novembre 1944 à Bourbach -Le-Bas. Alors qu’une forte contre-attaque ennemie appuyée par des chars faisait naitre un léger flottement parmi l’infanterie, a collaboré efficacement au rétablissement de la situation en ouvrant le feu de sa mitrailleuse sur un canon d’assaut. Sa voiture blindée ayant été touchée par deux 88,  est mort en brave à son poste de combat .Déjà cité.
Cette citation comporte l’attribution de la croix de guerre avec palme
."

Le 16 juillet 1945, le capitaine de frégate de Morsier, commandant le 1er régiment de fusiliers-marins écrit une lettre à Madame Veuve Illiot en mémoire de son fils Lucien.

Il  y souligne la valeur, la bravoure et l’engagement de Lucien qui fait partie " de cette poignée d’hommes à laquelle la France doit d’avoir pu se relever dans l’honneur et par la victoire".

Après la guerre, un télégramme officiel du secrétariat aux anciens combattants adressé au Maire de Keryado demande si la famille accepterait le transfert du corps de Lucien Illiot à Paris le 11 novembre pour inhumation au Mont Valérien, après cérémonie en présence de la famille. La famille a refusé, préférant une inhumation au cimetière de Kéryado .

Il était Matelot 2e classe fusilier.
Son unité : Fusiliers marins FNFL – 1940-1945
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 30 décembre 1944.
Son corps repose au cimetière de Keryado
Son décès est inscrit à la commune de Bourbach-le-Bas
Document portant la mention MPLF : Case matricule 2435T43

Fusiliers marins FNFL – 1940-1945

Ecusson

Le "1er Bataillon de fusiliers marins" (1er BFM) est créé le 17 juillet 1940 à bord du croiseur "Courbet" à Portsmouth. L'amiral Muselier en confie le commandement au capitaine de corvette Détroyat.

Après une période d'entraînement à Aldershot, le bataillon...

Fusiliers marins FNFL – 1940-1945
8824
Illiot
Keryado
Morbihan (56)
DF
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Citation à l'Ordre de la Division,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
B 15x21