Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

André René Jacq

est né le 17 juillet 1910 à Roscoff (Finistère (29))

Fils de André (marin de l’état) et de Marie Renée Yvin (couturière), André naît le 17 juillet 1910 au domicile familial située au bourg de Santec, qui fait alors partie de la commune de Roscoff.

Il épouse Perrine Coadou le 16 juin 1936 à Sibiril (29), ils résident à Santec.

Il s’engage dans la Marine Nationale le 27 septembre 1928 (matricule : 3733 B 28) et est incorporé au 2e dépôt de Brest. Il est ensuite affecté sur le cuirassé « Condorcet », puis sur l’aviso « Suippe ». Le 27 septembre 1931, au terme de son contrat d’engagement, il quitte la Marine.

Le 12 juin 1939, il s’engage dans le corps des marins de la tdirection du port de Brest en qualité de matelot mécanicien.

Il disparaît le 18 juin 1940 lors de la perte du remorqueur « le Provençal », victime d’une mine magnétique en rade de Brest.

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Matelot de la direction du port de Brest.
Son unité : Provençal
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 juin 1940.
Porté disparu
Document portant la mention MPLF : Acte de jugement de décès du Tribunal de Brest

Provençal

41

Livré à la France au titre des dommages de guerre 14-18. Détruit par mine en rade de Brest, lors de l'évacuation du port le 18 juin à 12h45. (Un seul survivant). Une plaque à l'entrée de la DP à Brest porte les noms des disparus du Provençal.

Provençal
7849
Jacq
Roscoff
Finistère (29)
Aucune
176355,176356
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Citation à l'Ordre de la Division
1910/68