Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Etienne François Marie Kermergant

est né le 03 juin 1919 à Brest - Saint Pierre Quilbignon (Finistère (29))

Fils de François Yves Marie Kermergant, marin de l’état de la spécialité canonnier, et d'Anne Marie Le Gonidec, son épouse, Etienne naît le 3 juin 1919, à Saint Pierre Quilbignon (Finistère), au lieu dit «Panier Fleuri». Ses parents se sont mariés le 29 juillet 1918, à Ploumoguer (Finistère). Il se marie le 7 juin 1946, à Plougoulm (Finistère), avec Yvonne Marie Renée Moal. Après leur mariage, Etienne et son épouse sont domiciliés à Ploumoguer, au lieu dit Ty Guen (ou Maison Blanche).
A 18 ans, Etienne s’engage dans la Marine nationale pour une durée de trois ans, sous le matricule 441 C 37. Il est incorporé en octobre 1937, au 2ème dépôt des équipages de la flotte à Brest, où, il suit une formation maritime. Il va ensuite à Cherbourg, à l’école des commis aux vivres, en vue d’obtenir le brevet élémentaire de la spécialité, qu’il obtient le 1er juillet 1938. Il est affecté, avec le grade de matelot de 2ème classe, sur le navire école «Armorique», en janvier 1939, puis sur le cuirassé «Paris», en juin 1940.

Le 3 juillet 1940, il s’engage au dépôt de Plymouth (Grande Bretagne), dans les forces navales françaises libres (FNFL), et embarque quelques jours sur le cuirassé «Courbet», puis sur le patrouilleur auxiliaire «Vaillant». En décembre 1940, il est affecté sur l’aviso dragueur «La Moqueuse» qui escorte, et patrouille en Méditerranée occidentale. En février 1942, il rejoint Pointe Noire au Cameroun, et embarque sur la corvette «Commandant d’Estienne d’Orves», qui escorte les convois le long des côtes d’Afrique occidentale française, entre Dakar et Pointe Noire. Il est promu quartier maître de 1ère classe en avril 1943. A la fin de la guerre, il revient à Brest, au 2ème dépôt des équipages à La Forest-Landerneau, pour être affecté, en mai 1946, à la flottille des dragueurs de la 2ème région maritime (Marine Bassens à Bordeaux, dragueur 237).

En janvier 1947, il est affecté à la flottille des dragueurs de la 1ère région maritime (dragueur 432) à Cherbourg. En juin 1948, il est affecté à l’école des électriciens à Cherbourg, puis à la direction du port de Cherbourg. En janvier 1951, il est désigné pour prendre part à la campagne d’Indochine. Il embarque le 17 janvier 1951, à Marseille, sur le paquebot «Skaugun», affrété par la compagnie des Messageries Maritimes, pour le transport de troupes vers l’Indochine. Après escale à Port-Saïd (Egypte), et Colombo (Inde), le paquebot arrive le 10 février, à Saïgon. Etienne est affecté à la flottille amphibie d’Indochine sud (FAIS).

Lors de l’opération «Ouragan» de la division navale d’assaut n° 4 (Dinassaut), sur le fleuve Saïgon, en mars 1952, il est gravement blessé. Il est transporté à l’hôpital militaire « Médecin commandant Le Flem », situé dans le quartier de Cholon, à Saïgon (Cochinchine ou Sud-Vietnam). Il y décède le 12 mars 1952, des suites de blessures de guerre.
Son corps est rapatrié en métropole. Il est provisoirement inhumé à Ploumoguer, puis transféré, à Brest, au cimetière de Lambezellec (Carré 19, rang 8, tombe n° 6), où reposent ses parents et son jeune frère Pierre. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune de Ploumoguer.


L’acte de décès, dressé le 12 mars 1952, par le conseiller préfectoral de Saïgon – Cholon, commissaire de France en Indochine, officier de l’état civil, sur la déclaration du lieutenant d’administration, de l’hôpital militaire «Médecin commandant  Le Flem », mentionne que Kermergant, Etienne François Marie, quartier maître de 1ère classe, commis aux vivres, à la Flottille Amphibie d’Indochine Sud, est décédé le 12 mars 1952, à l’hôpital militaire « Médecin commandant  Le Flem » à Cholon (Hô-Chi-Minh-Ville - Vietnam), « Mort pour la France », des suites de ses blessures.

L’acte de décès est transcrit le 4 juillet 1952, sur les registres de l’état civil de la commune de Ploumoguer (Acte n° 14), il est rectifié le 13 septembre 1952 (Acte n° 20), pour ajouter la mention « Mort pour la France », et rectifier l’adresse du domicile, suivant dépêche n° 1722 BCMEC du 11/09/1952.
 

Il était Quartier-maître de 1re classe commis.
Son unité : Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
Il est décédé le 12 mars 1952.
Son décès est inscrit à la commune de Saïgon - Ploumoguer (transcription)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954

Ok-Flottille-Amphibie-Indochine-Nord

1 - Historique

La "Brigade Marine d'Extrême-Orient" (BMEO) est constituée en décembre 1944 à Arcachon sous le commandement du capitaine de vaisseau Killian. Elle est envoyée en Indochine, avec des compagnies de fusiliers marins, plusieurs flottilles fluviales et des commandos parachutistes de l'aéronautique navale. La France est de retour dans cette régi...

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
7320
Kermergant
Brest - Saint Pierre Quilbignon
Finistère (29)
GF
180738,180739
Il a été décoré : Aucune médaille
14/1952 (transcription)
A 21x27 paysage