Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Gaston Lacoley

est né le 01 janvier 1914 à Gouville-sur-Mer (Manche (50))

Il est le fils de Victor, Jean, Baptiste capitaine au long cours, et d'Adèle, Rose Ybert. Il a un frère Roger plus jeune, né en 1917. Comme leur père les deux frères choisiront d'être marins et seront tous deux marins au long cours après leur formation à l'Ecole de la marine marchande de Paimpol.

A vingt deux ans en  1936 Gaston est appelé pour effectuer son service militaire, il embarque successivement à bord du cuirassé "Condorcet", du croiseur "Emile Bertin" et enfin du croiseur "Montcalm". Il est libéré en octobre 1938 avec le grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe, une lettre du commandant du navire rend hommage à ses qualités.  En août 1939, deux mois avant la déclaration de guerre, il est rappelé sous les drapeaux, et se porte volontaire pour les forces sous-marines. En juin 1940 il rejoint Toulon et y retrouve son frère, aspirant de marine et pilote d'un hydravion embarqué sur le croiseur "Gloire", il embarque sept mois à bord de l'"Archimède", sous-marin océanique de grande patrouille. L'armistice du 22 juin 1940 le renvoie chez lui et vers son premier métier d'officier de marine marchande, en novembre il passe à Nantes avec succès l'examen  de capitaine au long cours.

Désireux de continuer à combattre pour son pays Gaston Lacoley quitte son foyer en décembre 1940, il y laisse ses parents, sa femme, son fils avec ce mot écrit : je pars pour que vous soyez libres". Il a aussi appris de décès de son frère désireux de rejoindre les FNFL. Déguisé en mécanicien il gagne Marseille à bord d'une locomotive. Il  embarque alors à bord du cargo "Charles L.D." de la compagnie Louis Dreyfus pour prendre un chargement à Madagascar. A son retour vers la France le navire est arraisonné par le croiseur "HMS Leander". Alors que des marins anglais se saisissent du navire, Gaston Lacoley, 2ème lieutenant se range du côté des anglais avec plusieurs officiers, cet acte de mutinerie leur vaudra d'être radiés pour inconduite notoire par l'amiral Darlan. Il rejoint les FNFL en Grande Bretagne, plus particulièrement affecté à la marine marchande et navigue au service des alliés pendant 18 mois toujours à bord du "Charles L.D." qui a depuis été rebaptisé "Procyon" basé à Liverpool et dont il est le commandant. On doit souligner que le navire a arboré pendant toute cette période le pavillon tricolore à Croix de Lorraine et non celui du Ministry of War Transport.

 Le 9 décembre 1942, revenant de Karachi en convoi par la route du Cap, après avoir fait escale à New York puis Halifax, le navire est torpillé à 200 milles à l'ouest de l'Islande. Le capitaine au long cours Gaston Lacoley y perdra la vie ainsi que 35 autres sur les 48  marins qui composaient l'équipage.

Le 5 avril 1945, un décret du gouvernement provisoire de la République conférait à Gaston Lacoley la croix de chevalier du Mérite Maritime avec la citation suivante: " jeune officier au long-cours échappé de France, ayant une haute conscience du devoir, a disparu lors du torpillage de son navire, étant de quart", signé Ch de Gaulle.

Le 21 juillet 1946 le vice-amiral Lemmonier, commandant des forces maritimes le citait à l'ordre de la Division : " le capitaine au long cours Gaston Lacoley (matricule 5.360 Cherbourg) embarqué sur le "Charles L.D." a glorieusement disparu avec son bâtiment, coulé par une action ennemie le 9 décembre 1942. Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile d'argent."

De même Gaston Lacoley était élevé au grade de chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume le 25 juillet 1946, puis médaillé avec rosette dans l'ordre de la Résistance, le 31 mars 1947.

En hommage à sa mémoire le nom de "Capitaine Gaston Lacoley" a été donné à un navire cédé à la France par l'Angleterre, une plaque a été apposée à Gouville-sur-Mer et enfin un quai porte son nom à Paimpol.

Il était Capitaine au long-cours.
Son unité : Procyon
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Médaille de la résistance avec rosette
  • Médaille du Mérite maritime (chev.)
  • Médaille commémorative des services volontaires dans la FFL
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 09 décembre 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Gouville-sur-Mer (Manche)

Procyon

Cargo de la compagnie Louis Dreyfus, il portait initialement le nom de "Charles LD".

Saisi par les Anglais en mai 1941 et renommé "Procyon", il est torpillé le 9 décembre 1942 par le sous-marin allemand U 553 au milieu de l’Atlantique Nord (dans le 95, à 380 milles du cap Farewell) alors qu’il navigue en convoi (HX 217) entre New-York et l’Angleterre.

36 des 48 personnes se trouvant à bord périssent (à noter qu'une autre version in...

Procyon
6571
Lacoley
Gouville-sur-Mer
Manche (50)
DD
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de la Division,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Légion d'Honneur (chev.),Médaille commémorative des services volontaires dans la FFL,Médaille de la résistance avec rosette,Médaille du Mérite maritime (chev.)
D 11x15