Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Cécile - Gabare

CecileY-Riou
1910
20 avril 1944

"Cécile"était une gabare gréée en côtre. Construite en 1910, au Légué, près de Saint Brieucdans les Côtes d’Armor, elle jaugeait 24,20 tx bruts et 17,43 tx nets.

Après avoir navigué au quartier de Saint Brieuc (SB 1018) jusqu’en 1927, elle est rachetée par Yves Marie Le Vourc’h de Lampaul Plouarzel qui, durant cinq ans la fera naviguer au bornage (navigation côtièreeffectuée par des bateaux de faible tonnageà une distance limitéede leur port d’attache).

De 1933 à 1941 "Cécile" connaîtra plusieurs armateurs dont le dernier : Jean-Louis Corolleur. Le 20 avril 1944 c’est le drame, "Cécile" saute sur une mine au large de Corsen.

Le patron Corolleur s’en sort avec les deux jambes brisées mais ses deux matelots, Jean Lamour et Jean Diverrès y laisseront leur vie. Le corps de Jean Diverrès fut retrouvé plus tard près de l’île Molène.

A noter qu’un mois plus tard, le 20 mai allait se dérouler un autre drame, pratiquement au même endroit. Le"Ker Bier", autre gabare lampaulaise était aussi victime d’une mine, faisant également deux morts. Rudes coups du sort pour la communauté des gabariers lampaulais…

Sources :

Source : "Bateaux de gabariers" et "Paroles de gabariers" de Yann Riou

Photo : Collection Yann Riou

Gabare