Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Gérard Francis Marcel Marc

est né le 09 février 1933 à Seillans (Var (83))

Seillans, commune de montagne, se situe dans la région Provence Alpes Côte d'Azur. Au moment de sa naissance elle compte environ 900 habitants. Dans ce village médiéval, au XVe siècle, les bouchers vendaient leur cuir aux tanneurs de Grasse. Marc Ernst, peintre et sculpteur, a choisi de terminer les dernières années de sa vie à Seillans.

Gérard est le fils d'Élie Augustin qui exerce le métier de garde des Eaux et Forêts, et d'Élise Jeanne Clémentine Blanc. Ils demeurent ensemble à Saint Auban (Alpes Maritime).

Gérard, au moment de son engagement à l'âge de 18 ans, est étudiant. Il est incorporé au "Centre de Formation Maritime Hourtin" (CFM) le 24 janvier 1952 en tant que matelot de 3e classe. Puis il suit, durant 4 mois, le Cours Préparatoire des Élèves de l'Aéronautique Navale (CPEAN) à Saint-Mandrier sur la "Base Aéronavale Hydravions" (B.A.H).

L'année suivante il rejoint Agadir pour la formation de Navigateur Contrôleur Aéro. Il gagne ses galons de quartier-maître le 16 octobre 1953, et obtient son Brevet Élémentaire de Navigateur-Contrôleur Aéro, ainsi que son certificat d'intercepteur radar.

Début 1954 il est affecté à la "Base Aéronavale de Karouba", base navale française installée à Bizerte (Tunisie), une des plus anciennes bases (présente au moins depuis 1917). Sur cette base il passe second maître 2e classe le 1er octobre 1954.

Il renouvelle son engagement pour 3 ans le 24 janvier 1957 à Bizerte.

Il est désigné le 1er octobre 1957 pour la "Flottille 27 F" stationnée sur la "Base Aéronavale Dakar Bel-Air" (Sénégal). La mission de la flottille est de contrôler les voies maritimes, en particulier l'interception des cargos susceptibles de transporter des armes pour la résistance algérienne.

Le 23 octobre 1957, un Sunderland V de la "Flottille 27 F", en déplacement à Port-Etienne en Mauritanie, décolle pour un exercice de navigation nocturne.

La mission terminée, l’appareil se présente à l’amerrissage mais touche la mer de manière particulièrement violente. Après deux rebonds, le nez engagé dans l’eau l’hydravion capote. La coque se brise en trois morceaux dont deux coulent rapidement. Seule la voilure retournée flotte encore.

Dans cet accident, sur les onze membres d’équipage, trois seront portés disparus. Huit seront recueillis parmi lesquels deux blessés décèderont des suites de leurs blessures.

Le corps de Gérard Marc sera retrouvé le 15 décembre 1957 sur la plage de la baie du Lévrier près de Port Étienne (Nouadhibou) en Mauritanie.

Son corps fut rapatrié en France sur le L.S.T;(Larding Ship Tank) "Chéliff" Qui avait quitté Dakar le 2 avril 1958 pour être inhumé à Seillans (83).

Il est cité à l'ordre de la Marine nationale : "Jeune Officier-marinier d'élite se distinguant par son enthousiasme et son dévouement".

Il totalisait 683 heures de vol dont 163 de nuit

Il avait 24 ans et il était célibataire.

Son nom est porté sur les monuments suivants :

  • Mémorial Aéronautique Navale de Crozon (29)
  • Mémorial départemental A.F.N. de la Garde-Freinet (83)
  • Monument aux Morts de Seillans (83)
Il était Second-maître.
Son unité : Flottille 27F
  • Médaille Commémorative maintien de l'ordre AFN (agrafe Tunisie)
Il est décédé le 23 octobre 1957.
Son décès est inscrit à la commune de Seillans (83)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

Flottille 27F

Short-Sunderland-Flo-27F-1

En 1958, la Marine, qui se trouvait en)

pleine Guerre d’Algérie, disposait d’une base permanente d’hydravions à Dakar en Afrique Occidentale Française. Cette base abritait la Flottille 7F, équipée à l’époque de vieux Dornier Do-24 allemands et Short Sunderland britanniques, deux types d’appareil datant des années 30. Le 20 juin 1953, dans le...

Flottille 27F
6848
Marc
Seillans
Var (83)
GD
NULL
Il a été décoré : Médaille Commémorative maintien de l'ordre AFN (agrafe Tunisie)
Acte de naissance 1933/2
A 21x27