Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Emile Marie Menguy

est né le 11 juin 1908 à Le Conquet (Finistère (29))

C’est au Conquet, commune la plus occidentale de la France continentale, que naît le 11 juin 1908 Emile Marie Menguy. Il est le fils d’Emile Marie, marin pêcheur, et de Michelle Françoise Copy.

La maison familiale est située au Drellac’h, près du port.

Soldat au "3e Régiment d’infanterie coloniale", Emile Menguy est gravement blessé sur le front. Soigné à l’hôpital civil de Vichy (03), il y décède le 23 mai 1915 laissant une épouse et trois enfants en bas âge qui seront "adoptés par la Nation" suivant jugement du tribunal civil de Brest en date du 27 novembre 1918.

Emile passe son enfance dans sa commune natale en compagnie de ses jeunes frères jumeaux, Théophile et Marcel.

Il fréquente l’école Saint-François à Saint-Pol-du-Léon (29).

 

Emile s’engage dans la Marine nationale le 22 novembre 1926 et est incorporé au "2e Dépôt" de Brest. Après trois semaines de classes, il rejoint l’"École des radiotélégraphistes" où, pendant plus de six mois, il acquiert la formation de sa future spécialité.

Le 1er juin 1927, le jeune matelot de deuxième classe breveté élémentaire radiotélégraphiste rallie le croiseur "Strasbourg" (ex "Regensburg", navire cédé par la Marine allemande à l’issue de la 1re guerre mondiale). Promu au grade de quartier-maître en juillet 1928, il sert à bord jusqu’en février 1929 puis embarque en mai suivant sur le croiseur "Suffren".

En mai 1931, Emile donne un virage à sa carrière professionnelle en ralliant le monde des sous-mariniers et, plus précisément, la "7e Escadrille des sous-marins" à Bizerte (Tunisie). C’est au cours de cette affectation, en juillet 1935, qu’il est promu au grade de second maître, premier grade du corps des officiers mariniers.

Emile épouse le 18 août 1931, à Lampaul-Plouarzel (29), Marie Renée Perhirin. De leur union, naîtra Micheline le 6 août 1933.

 

Après quelques années en mer Méditerranée, il rejoint temporairement la "Flottille des sous-marins de la 3e région" à Lorient en octobre 1936 puis, de retour à Toulon en janvier 1937, est affecté à la "5e Escadrille des sous-marins".

En 1939, il est muté sur le sous-marin "Vestale" qui fait partie de la 17e division de sous-marins, avec les sous-marins "Sultane", "Atalante" et "Aréthuse", au sein de la "4e Flottille" basée à Bizerte.

Il regagne, en janvier 1941, la métropole et le "Centre des sous-marins de Toulon" où il est promu au grade de second maître de 1e classe en octobre. Il est ensuite muté sur les sous-marins "Naïade" en janvier 1942 puis "Sidi-Ferruch" en mars suivant. Après diverses missions en Afrique, son bâtiment arrive à Casablanca (Maroc) le 7 novembre 1942,  veille du débarquement américain.

 

C’est à bord de ce sous-marin qu’il disparaît en mer le 9 novembre 1942 au large du port marocain lors de l’opération "Torch", nom de code donné au débarquement des alliés en Afrique française du nord.

 

Son frère cadet, Marcel, né le 11 avril 1915, quartier-maître mécanicien, a disparu en mer à bord du sous-marin "Doris" de la "5e Escadrille des sous-marins" le 8 mai 1940 à la suite du torpillage de son unité lors d'une patrouille en mer du Nord  (biographie à consulter sur ce site).                

Il était Second-maître radiotélégraphiste.
Son unité : Sidi-Ferruch
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 09 novembre 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Lampaul-Plouarzel (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Sidi-Ferruch

16

Basé aux Antilles, il rejoint Halifax puis l'Afrique. Désarmé à Toulon de septembre 1941 à avril 1942, il regagne l'A.O.F. puis le Maroc. Ce sous-marin se trouvait à quai à Casablanca le 9 novembre quand le port a été attaqué par la task-force 34, anglo-américaine. Le capitaine Laroze, à terre, a été gravement blessé et 6 hommes à bord du navire tués ou grièvement atteints. L'officier en second, lieutenant de vaisseau David a alors fait appare...

Sidi-Ferruch
7327
Menguy
Le Conquet
Finistère (29)
GG
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Médaille Militaire
Acte de décès 1947/15
E 10x13