Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Joachim Eugène Naegelé

est né le 17 juin 1919 à Birkenwald (Bas Rhin (67))

Joachim Eugène Naegelé naît le 17 juin 1919 à Birkenwald (67). Son père Alfred est maçon, sa mère Mathilde, née Mommer, est femme au foyer.
Joachim Naegelé passe son enfance à Birkenwald, Wasselone, Allenwiller, Romanswiller, Odratzheim et Saverne. Toutes ces communes sont situées dans le Bas-Rhin en Alsace.
Il fréquente les écoles communales de Birkenwald et de Wasselonne, puis le collège Raymond Poincaré de Saverne. Il devient plus tard aide-maçon auprès de son père.


A vingt ans, il choisit de s'engager dans la marine et signe un engagement de cinq ans le 19 avril 1939. A l'issue de sa formation initiale au 5e dépôt de Toulon, il embarque sur le cuirassé école "Paris" et sur le vénérable cuirassé de 1909 "Condorcet" à bord desquels il suit les cours de la spécialité de chauffeur. Il acquièrt le brevet provisoire de chauffeur le 24 août 1939.
Il rêve de voyages. Le 12 juillet 1939 il évoque, dans un courrier à sa famille, son prochain voyage autour de l'Afrique à bord du torpilleur "Typhon" qu'il rejoint le 24 août 1939 à Toulon. La seconde guerre mondiale éclate le 1er septembre 1939. Joachim embarque sur le cuirassé "Bretagne" le 10 octobre 1939.
Le cuirassé "Bretagne", composante de la force X, fait escale à Halifax (USA) le 10 mars 1940 et rejoint  Mers El Kébir le 18 avril 1940. Intégré à la 2e division de ligne, le bâtiment touche les ports d'Alexandrie (Egypte) le 03 mai 1940 et de Bizerte le  23 mai 1940.


En Juin 1940, l'Alsace est envahie et la situation des Alsaciens, sympathisants de la France, devient très difficile. Après la signature de l'armistice le 22 juin 1940, le régime nazi saisit cette occasion pour réintégrer l'Alsace et la Moselle. Joachim Naegelé bénéficie d'une permission pour quitter l'Algérie et venir passer quelques jours auprès des siens qui bientôt seront expulsés vers le sud-est, en zone libre. Il quitte sa famille le 29 juin 1940. Respectueux des règlements militaires, il regagne son bâtiment le 02 juillet 1940.


Le cuirassé  "Bretagne" est présent en baie d'Oran lors de l'opération "Catapult". Le navire est bombardé le 03 juillet 1940 après-midi par la marine britannique. Le cuirassé "Bretagne" touché explose et chavire dans le port de Mers El Kébir faisant un millier de morts.
Joachim Naegelé, 21 ans, est porté disparu au cours de ce combat.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Bretagne (cuirassé)
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Birkenwald (67)
Document portant la mention MPLF : Acte naissance

Bretagne (cuirassé)

Cuirassbretagne

Bretagne : cuirassé construit à Brest en 1916. Après la capitulation signée par le maréchal Pétain, pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Allemands, Churchill décide de détruire la flotte française qui stationne à Mers-el-kébir (6 km d'Oran) : opération Catapult. Les négociations entre les amiraux Somerville (anglais) et Gensoul (Français) échouent...

Bretagne (cuirassé)
9446
Naegelé
Birkenwald
Bas Rhin (67)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte Naissance N°4 du 21/06/1919
D 11x15