Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Gabriel Yves François Marie Paul

est né le 01 juillet 1909 à Plouvien (Finistère (29))

Gabriel, fils d’Yves Paul, cultivateur, et de Marie Yvonne Kerbrat, ménagère, naît le 1er juillet 1909 à Plouvien, commune du nord Finistère.

Après avoir exercé la même profession que son père, Gabriel s’engage dans la Marine nationale pour une durée initiale de cinq ans le 14 avril 1927 (matricule : 1277/27/II) et est incorporé au dépôt des équipages de Brest.

Il acquiert, d’avril à décembre 1927, la formation d’arrimeur d’aéronautique au "Centre-école de l’aéronautique maritime de Rochefort" (17).

À l’issue de ce cours, titulaire du brevet élémentaire de la spécialité, il rallie la "Base de l’aéronautique maritime de Cuers-Pierrefeu" (83) où il est promu au grade de quartier-maître puis "l’Entrepôt régional de l’aéronautique maritime de Marignane" (13), en septembre 1928, où il demeure affecté durant près de quatre ans.

Il rejoint en juin 1932 le "Centre-école de l’aéronautique maritime de Rochefort". Au cours de cette affectation, il obtient les qualifications "certificat volant" en juillet 1932 et "observateur" en mars 1933.

Gabriel épouse Philomène David le 3 mai 1933 à Saint-Frégant (29). De leur union naîtront François et Yvette.

En juillet 1937, il est désigné pour le "Centre d’instruction de l’aviation maritime d’Hourtin" (33) puis, en novembre de la même année, pour la "Base de l’aéronautique navale de Cherbourg" où il est qualifié "mitrailleur bombardier" et promu au grade de second-maître le 1er janvier 1938.

Le 23 mai 1940, l’escadrille T2 reçoit l’ordre d’attaquer une colonne de blindés ennemis entre Samer et Boulogne-sur-Mer (62). Au moment où les Latécoère 298 entament leur piqué pour attaquer une batterie d’artillerie dans la région d’Hesdigneul (62), ils sont interceptés par une formation de Messerschmitt Bf 110. L’appareil n° 3 (T2.1) du lieutenant de vaisseau Lamiot, commandant l’escadrille, moteur en feu, est obligé d’amerrir en catastrophe devant Boulogne-sur-Mer.

Le second-maître mitrailleur bombardier Gabriel Paul, qui a été tué en vol par les rafales ennemies, coule avec l’hydravion.

Son nom est inscrit au mémorial de l'aéronautique navale du Cap de la Chèvre (29).

Il était Second-maître mitrailleur bombardier.
Son unité : Base aéronavale Cherbourg
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 23 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Saint Frégant (29)
Document portant la mention MPLF : Acte décès

Base aéronavale Cherbourg

00-Ban-Cherbourg-OK

Le premier centre d’aviation maritime de Cherbourg fût mis en place le 1er mars 1917. En 1927, la base de Chantereyne abrite plusieurs escadrilles de défense côtière composées notamment d'hydravions CAMS, Goliath et Latham . Une voie ferrée permet aux avions de gagner facilement le slip de mise à l'eau situé en petite rade. La base est également équipée d'une armurerie, d'un banc d'essai de moteurs, d'un service de météoro...

Base aéronavale Cherbourg
7022
Paul
Plouvien
Finistère (29)
DE
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte de décès
B 15x21