Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Daniel Pierre Pelichet

est né le 05 avril 1890 à Le Havre - Sanvic (Seine maritime (76))

Daniel Pierre Pelichet est le fils de Daniel Jules et de Léona adolphine Besnet, la famille d’exploitants agricoles et de commerçant réside à Sanvic près du Havre.
Le 5 décembre 1910, Daniel quitte son métier d’électricien pour intégrer l’école de la marine marchande, il obtient le brevet de lieutenant au long cours le 2 décembre 1911, il est promu capitaine au long cours le 12 avril 1913. Au cours de cette période il effectue son service militaire.
A 23 ans, Daniel navigue dans la marine marchande. Il parcourt le monde et vit quelques épisodes dangereux, entre autres un naufrage au large de la Terre de Feu.


Le conflit mondial de la guerre 14-18 éclate, Daniel est embarqué à Cherbourg sur le contre-torpilleur "Oriflamme" du 2 aout 1914 au 16 octobre 1916, successivement il intègre la base d’aviation militaire de Chartres jusqu’au 26 janvier 1917, l’Ecole d’Hydravions de St Raphaël jusqu’au 27 février 1917, et le Centre d’Aviation Maritime de Corfou le 17 février 1917. Il rejoint le Centre d’Aviation Maritime de Dunkerque le 22 janvier 1918.


Daniel effectue 70 heures de vol en zone ennemie, il attaque deux sous-marins, et réalise des vols par très gros temps. Le 2 février 1918 lors d’un vol d’essai à bord de l’hydravion Henriot HD n°2 l’appareil chute, et Daniel décède des suites de ses blessures à l'hôpital de Dunkerque.


La disparition de Daniel et de son frère Marius, aviateur en août 1918, atteint dans la chair leur père qui décède 3 mois plus tard. Suite au décès de Daniel sa fiancée et marraine de guerre entre dans les ordres.

L'enseigne de vaisseau de 1ère classe Daniel Pélichet est cité à l'ordre de l'armée avec la mention : "Pilote plein d’allant et de courage. A toujours donné le plus bel exemple des vertus militaires. Mort au champ d’honneur."

Il était Enseigne de vaisseau.
Son unité : Centre d'Aviation Maritime de Dunkerque
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 02 février 1918.
Son corps repose au cimetière de Le Havre (76)
Son décès est inscrit à la commune de Dunkerque (62)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Centre d'Aviation Maritime de Dunkerque

Dunkerqueterrainstpol

Le principe de la création du "Centre d'Aviation Maritime" (CAM) de Dunkerque date de décembre 1914 et devient effectif en février 1915, après un bref passage à Boulogne.

Le centre est composé des escadrilles suivantes :

Escadrille d’hydravions de patrouille

Escadrille d’hydravions de chasse

Escadrille de bombardiers terrestres

Ces escadrilles sont équipées d’hydravions qui stationnent dans...

Centre d'Aviation Maritime de Dunkerque
9396
Pelichet
Le Havre - Sanvic
Seine maritime (76)
HF
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s),Citation à l'Ordre de l'Armée
AD-Dunkerque 100/1918
A 21x27