Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Yves Marie Péron

est né le 06 novembre 1887 à Guilligomarch (Finistère (29))

Yves naît le 6 novembre 1887 à Guilligomarch, canton d’Arzano (Finistère). Il est le fils d’Alain Péron et d’Agathe Picard, son épouse. Il passe son enfance et fait sa scolarité à Caudan, où ses parents exercent la profession de cultivateurs.

A 19 ans, Yves, qui exerce aussi la profession de cultivateur, s’engage dans la Marine nationale pour une durée de 5 ans. Il est incorporé le 30 janvier 1906 au "3e dépôt des équipages de la flotte" à Lorient, comme apprenti marin, sous le matricule n° 18754.

Après une formation maritime, il est affecté à l’"Ecole des fusiliers", embarquée sur le bâtiment annexe à Lorient. A l’issue du cours de spécialité, il est nommé matelot de 2e classe breveté fusilier. Il rejoint Rochefort en août 1907 pour rallier Saïgon au Tonkin en vue d'embarquer sur le contre-torpilleur "Rapière" de l’"Escadre d’Extrême Orient", puis en mars 1908 sur le contre-torpilleur "Yatagan".

Il rentre en métropole pour être affecté à Cherbourg sur le contre-torpilleur "Takou" de la "1re Flottille des torpilleurs de la Manche". En janvier 1910, il repart en campagne à Saïgon pour une affectation sur le contre-torpilleur "Mousquet" de la "Flottille des torpilleurs d’Extrême Orient". En mars 1911, avant son rapatriement en métropole, il signe un engagement de 3 ans, puis il rejoint sa nouvelle affectation en décembre 1911 sur le contre-torpilleur "Fourche" de la "1re Escadrille de contre-torpilleurs" de Méditerranée.

Yves se marie le 26 janvier 1913 à la mairie de Lanester avec Marie Anne Le Colleter. De cette union naît une fille. Ils sont domiciliés à Lanester (Morbihan).

En février 1913, il est affecté sur le cuirassé "Courbet" en armement pour essais à Lorient. A la fin de son engagement dans les équipages de la flotte le 30 janvier 1914, il change de situation administrative. Il est classé inscrit maritime sous le matricule n° 2427 au quartier maritime de Lorient et rejoint le 3 mai 1914 le "3e dépôt des équipages".

Dès la déclaration de guerre contre l’Allemagne et la création de la "Brigade de fusiliers marins", Yves est affecté au "1er régiment de marins". La "Brigade de fusiliers marins" est formée à Paris à partir de marins disponibles à Brest, Cherbourg, Rochefort et Toulon de toutes spécialités. Elle comprend deux régiments, à trois bataillons de quatre compagnies chacun, et une compagnie de mitrailleuses. Elle a pour mission d’assurer la police de la capitale. Mais en septembre, la mission est modifiée ; la brigade est transportée à Anvers (Belgique), où se trouve assiégée l’armée belge. La brigade se bat les 9, 10 et 11 octobre 1914 à Melle pour protéger la retraite des troupes belges, poursuivies par les forces allemandes, nettement supérieures en nombre. Puis la brigade se dégage vers Dixmude sur le canal de l’Yser avec la mission de stopper l’avance allemande. Le 16 octobre commence la bataille pour la possession de Dixmude avec 6000 marins et 5000 soldats belges. Les pertes des défenseurs sont effroyables, mais la brigade continue à défendre, coûte que coûte. Le 15 novembre l’offensive allemande est stoppée. La brigade a perdu environ 3000 hommes, morts, disparus, ou mis hors de combat.

C’est au cours de ces combats qu’Yves est tué à l'ennemi le 10 novembre 1914. Il disparaît sous les bombardements; son corps ne sera jamais retrouvé.

Un jugement déclaratif de décès est rendu par le tribunal civil de Lorient, et transcrit le 12 août 1920 à la mairie de Lanester.

Yves est cité à l’ordre du régiment en ces termes "Mort glorieusement pour la France en faisant courageusement son devoir le 10 novembre 1914 aux durs combats de Dixmude". Cette citation comporte l’attribution de la Croix de guerre avec étoile en bronze. Il reçoit la Médaille militaire à titre posthume par arrêté ministériel du 1er mars 1922.

Une session de cours de brevet élémentaire de fusiliers marins d’octobre 1998 à février 1999 porte le nom de "Cours Péron".

Il était Quartier-maître de 2e classe.
Son unité : Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Il est décédé le 10 novembre 1914.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Lanester (56)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.

dixmude-situation-10-oct-1914-11

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude

En 1914, à la déclaration de guerre, le d&eac...

Fusiliers marins 1914-1918 - Bataille de Dixmude.
9567
Péron
Guilligomarch
Finistère (29)
HF
181361
Il a été décoré : Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s),Médaille Militaire
Acte de décès 1920/82
D 11x15