Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Edouard Pallier

est né le 13 septembre 1887 à Ploudalmézeau (Finistère (29))

C’est au domicile familial situé au lieu-dit Kerrescat en Ploudalmézeau dans le nord Finistère que naît Edouard Pallier le 13 septembre 1887. Il est le fils de François, pêcheur, et de Sophie Arzel, cultivatrice.

Dès la fin de la scolarité, il embarque comme inscrit maritime provisoire et totalise trois ans, huit mois et dix-sept jours de navigation au 14 mai 1906. A cette date, devenu inscrit maritime définitif, il navigue sur le quatre-mâts "Valparaiso" en qualité de matelot léger.

Le 1er octobre 1907, Edouard est appelé au "2e dépôt" de Brest pour effectuer son service militaire (matricule : 7915). A l’issue de deux mois de formation initiale militaire et maritime, il rejoint le "Stationnaire annexe" à Lorient où il suit le cours de fusilier auxiliaire durant quatre mois. Après un court passage au "3e dépôt" de Lorient, il rallie le 23 avril 1908 le contre-torpilleur "Dard" de la "5e Flottille des torpilleurs de la Méditerranée" à Oran (Algérie). Le 1er octobre suivant, après avoir accompli ses obligations militaires légales, il est rendu à la vie civile.

Il retourne naviguer à la marchande et embarque au long cours sur le trois-mâts "Empereur Ménelick" mais surtout au cabotage sur les vapeurs "Madeleine", "Jeanne d’Arc", "Cornouailles", et "Aulne". Il écume les ports et les côtes de l’océan Atlantique, de Brest à Bordeaux, et de la mer Méditerranée, d’Oran à Alger.

Edouard épouse Victoire Cadalen le 4 novembre 1912 à Ploudalmézeau. Le couple élit domicile à Portsall.

Le 3 août 1914, il est mobilisé au "2e dépôt" de Brest avant de rejoindre le 26 du même mois le "2e régiment de marins" à Cherbourg. Le commandement de la brigade de fusiliers marins, nouvellement créée et composée de deux régiments,  a été confiée à Pierre Alexis Ronarc'h qui vient d'être nommé contre-amiral.

Le 26 octobre suivant, lors de la bataille de Dixmude, Edouard est décoré de la croix de guerre avec palme et cité à l’ordre de l’armée.

Il retourne au "2e dépôt" de Brest fin novembre 1915 et y demeure jusqu’au 31 décembre suivant.

A compter de ce jour, Edouard embarque sur le vapeur "Pomone" de la compagnie des vapeurs français (Rouen) en qualité de maître d’équipage puis, à partir de février 1916, en qualité de lieutenant.

Le 24 novembre 1917, alors qu'il remonte de Lisbonne sur Brest avec des phosphates et du vin, le vapeur "Pomone" est torpillé à sept milles de Tazones, près de Santander en Espagne, par le sous-marin "U79".

A titre posthume, en mars 1922, Edouard est fait chevalier de la Légion d’Honneur et décoré de la croix de guerre avec étoile de bronze.

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, etc) concernant ce marin.

Il était lieutenant.
Son unité : Pomone
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
  • Croix de Guerre 14-18 avec palme(s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 24 novembre 1917.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Sete (34)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Pomone

134

Le cargo vapeur Pomone est l’ancien Cargo anglais Balderton lancé en 1896 à Hartlepool pour le compte de Darleydale S.S. Co Ltd (Lucas & C°), de West Hartlepool.
Il est rebaptisé Gorbea-Mendi en 1899 et acheté par Ramon de la Sota, de Bilbao en Espagne  
Il s’échoue sur le Plateau Cromic, le 13 octobre 1911, près de Brest lors d’un voyage Sagunto - Rotterdam, chargé de minerai de fer.
Il est plus tard remis à flot, réparé, et...

Pomone
9580
Pallier
Ploudalmézeau
Finistère (29)
HF
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s),Croix de Guerre 14-18 avec palme(s),Citation à l'Ordre de l'Armée
Acte de décès 1918/60
D 11x15