Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Gabriel Jean-Marie Quellec

est né le 10 mai 1916 à Plouarzel ()

Gabriel Quellec est le fils de Jean Hervé agriculteur et de Marie Josèphe Le Ru agricultrice. La ferme familiale est située à Kéréarnin, petit hameau sur la rive gauche de l'Aber Ildut et qui est rattaché à la commune de Plouarzel dans le Finistère. Gabriel est le quatrième garçon de la famille qui comprend  quatre garçons et six filles.

Dans sa prime jeunesse Gabriel, ainsi que ses trois frères Sébastien, François et Joseph, est scolarisé à l'école primaire de Brélès, commune située sur la rive droite de l'Aber Ildut et plus proche de Kéréarnin que l'école de Plouarzel.

A l'issue de sa scolarité Gabriel aide aux travaux de la ferme familiale et à l'âge de 18 ans il s'engage dans la Marine nationale à Brest pour une première période de 3 ans,  le 28 septembre 1934. Il suit ainsi la même voie que ses trois frères ainés, tous engagés dans la Marine nationale.

 Après sa formation militaire initiale au "2e dépôt de Brest" il embarque sur le cuirassé "Jean Bart" en octobre 1934. Au cours de cet embarquement il est promu matelot de 2e classe Breveté chauffeur le 1er mai 1935.  En octobre 1935 Gabriel est affecté sur le contre-torpilleur "Jaguar" puis en septembre 1937 sur le contre-torpilleur "Bison".

Le 1er janvier 1938 il est promu quartier-maître chauffeur et il embarque à nouveau sur le "Jaguar".

 Le 22 mai 1940, le contre-torpilleur "Jaguar" appareille de Cherbourg ; il arrive à Dunkerque le 22 mai à 23h30. Vers 0h45, le 23 mai une torpille du schnellboot " S 23" frappe le "Jaguar" à bâbord à hauteur de la passerelle. Gabriel , qui vient  de prendre son poste de combat dans la chaufferie 1, est tué dans l'explosion ainsi que ses onze autres camarades de l'équipe de la chaufferie 1 : Le maître chauffeur Ollivier ; le second maître chauffeur Pierre Léost ; le quartier-maître mécanicien Serge Lazare ; le quartier-maître chauffeur Jean Omnès ; le matelot mécanicien François Le Saux ; le matelot chauffeur René Guillaume ; le matelot chauffeur Pierre jaffrès ; le matelot chauffeur Henri Saudin ; le matelot chauffeur Noël Negrotto ; le matelot chauffeur Emile Colombier ; le matelot chauffeur Yves Floch .

 L'annonce du décès de Gabriel à l'âge de 24 ans entraîne la famille, qui réside  alors à Pouloupry sur la commune de Lanildut, dans  un deuil cruel. 

 Gabriel, ainsi que chacun de  ses onze coéquipiers de la chaufferie 1, est cité à l'ordre de la division avec la mention: " Faisait partie d'une équipe magnifique d'entrain et de courage. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat dans la chaufferie 1, dans le torpillage du "Jaguar".

Il était Quartier-Maitre Chauffeur.
Son unité : Jaguar
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
Il est décédé le 23 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Lanildut
Document portant la mention MPLF : Attestation du SGA en date du 29/01/2008

Jaguar

150

Le Jaguar était un contre-torpilleur de 2400 tonnes construit par l’Arsenal maritime de Lorient et mis en service en novembre 1926. En 1940, il fait partie de la Deuxième Division de contre-torpilleurs, en compagnie des contre-torpilleurs de même classe Chacal et Léopard.

En mai 1940, les Allemands ont envahi les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg. Depuis le 20 mai, ils sont à Abbeville. Le 22 mai, ces trois...

Jaguar
7102
Quellec
Plouarzel
GE
174681
Il a été décoré : Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Médaille Militaire
Acte de décés n° 3
C 12x17