Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Eugène Jean-Marie Joseph Quédinet

est né le 06 mars 1896 à Ile aux Chiens (Saint-Pierre et Miquelon (97500))

Eugène, Jean-Marie, Joseph  Quédinet naît le 6 mars 1896 sur l'Ile aux Chiens. Il est le cadet d'une famille de quatre enfants (Jeanne 1894, Marie 1898 et Joseph 1900).

Ses parents, Joseph et Célestine Quédinet sont originaires des Côtes d'Armor  (Tréméreuc  et  Saint-Samson). Eugène Quédinet fréquente  l'école communale avant de se destiner pour la pêche.

Sur l'île, nommée Ile aux Marins depuis 1920 et située dans l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon, il est, comme son père, un "petit pêcheur" utilisant principalement des embarcations type doris. Ils sont couramment  appelés les "pieds rouges" comme les pêcheurs à pied d'aujourd'hui dans  la baie du mont Saint-Michel.

Eugène est célibataire lorsque la guerre 14-18 éclate. Son départ vers la métropole a lieu en mars 1916. Il voyage à bord du vapeur postal "Pro Patria n°2" avec ses camarades du contingent de l'Ile aux Chiens, classe 16. Inscrit maritime, il est normal que Eugène Quédinet soit incorporé au sein de la marine nationale.

En 1917 il est embarqué sur le cuirassé "Danton", basé à Toulon et composé d'un équipage important : 946 officiers et hommes d'équipage. Eugène Quedinet sert comme matelot de 3ème classe sans spécialité.

Le 17 mars 1917, le "Danton" commandé par le capitaine de vaisseau Delage fait route de Toulon vers Corfou avec à son bord 300 permissionnaires de l'armée navale. Attaqué  vers 13h00 par le sous-marin allemand U64, il reçoit deux torpilles touchant la coque par l'avant et par le milieu.

Le navire chavire et coule après 30 minutes. Le naufrage cause la mort de 296 officiers, officiers-mariniers et matelots.

Eugène Quedinet est porté disparu ; il est déclaré Mort pour la France le 16 octobre 1918 par le tribunal civil de Brest.

Il était Matelot de 3e classe sans spécialité.
Son unité : Danton
Il est décédé le 19 mars 1917.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Ile aux chiens
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Danton

46_0

Cuirassé de 18 400 t, type semi-dreadnought, armé de 4 canons de 305 et de 12 canons de 240. Le Danton faisait route de Toulon vers la base française de Corfou dans l'ouest de la Grèce pour se joindre au blocus du canal d'Otrante. Il avait à bord 1 102 hommes et était escorté par un seul torpilleur : Massue. L'U64, capitaine Lt Cdr Robert Moraht, lui expédia une salve de torpilles alors qu'il se trouvait dans le su...

Danton
9276
Quédinet
Ile aux Chiens
Saint-Pierre et Miquelon (97500)
GF
180364,180365
Il a été décoré : Aucune médaille
Acte de décès n°10
C 12x17