Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Primauguet - Croiseur

77
Maroc
08 novembre 1942

Croiseur construit à Brest en 1927... Casablanca, débarquement américain en Afrique du Nord le 8 novembre 1942... à 9 heures : la 2e escadre de petits torpilleurs sortit du port à 18 nœuds. Elle était dirigée par l’amiral Gervais de Lafond. "Les 7 navires étaient condamnés".

Les Français lancèrent des opérations suicides. Le feu des navires, les tirs des avions du Ranger se concentrèrent. A 10 h 40, le Fougueux fut détruit par les grosses pièces du Massachusetts (406 mm) et du Tascaloosa. Il sombra sans s’arrêter de tirer. A 11 h, le Milan, son avant défoncé par un obus de 406, dériva et s’échoua. Gervais de Lafond transféra sa marque sur le croiseur Primauguet. A midi, le Boulonnais fut massacré par des bordées avec une gîte de 20° et coula au port dans la journée, comme le Frondeur.

L’Albatros fut touché par un 406 à l’avant. Atteint aussi à l’arrière, il se traîna au port et chavira dans la nuit. L’Albatros avait tiré 450 salves. L’après-midi, le Primauguet était hors de combat, avec 90 morts et 200 blessés. (45 morts et 200 blessés - autre source) Texte extrait de « En marge de la visite de Sa Majesté Hassan II en France, Le Maroc tête de pont pour la libération de l’Europe.

Sources :

Journal du Sahara et du Maghreb

Croiseur