Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Auguste Françis Joseph Marie Renaut

est né le 28 avril 1909 à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine (35)

En ce mois d'avril 1909, tandis que l'américain Edwin Peary atteint le pôle Nord, le mercredi 28 à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine), Marie Josèphe Regnault, de Cancale (Ille-et-Vilaine), mère au foyer et épouse d’Auguste Louis Renaut, d’Erquy (Côtes d’Armor) inspecteurs des pêches, donne naissance à un garçon prénommé Auguste Francis Joseph Marie.

Tout en suivant son père, au gré de ses mutations, Auguste poursuit des études de chaudronnerie et de mécanique.

Le 24 septembre 1930, Il s’engage dans la Marine Nationale, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Le 15 octobre 1930, c'est en qualité de matelot breveté provisoire mécanicien qu'il rejoint, à Toulon (Var), le sous-marin "Laplace" à bord duquel, en avril 1931, il obtient son brevet élémentaire et est aussitôt promu quartier maître de 2ème classe. Puis en avril 1932, il est certifié apte à la navigation sous-marine.

Début janvier 1933, c'est le débarquement et, après un bref passage dans le 5ème et 1er dépôt, Auguste pose son sac, le 28 avril 1933, à bord du sous-marin "Sibylle" en cours d'armement  dans  le port de Cherbourg (Manche). Il quitte celui-ci le 1er juin 1934 pour compléter, momentanément, jusqu'en octobre de la même année, l'équipage du tout nouveau sous-marin "Le Glorieux".

Après un court passage à terre, au centre des sous-marins de Cherbourg (Manche), Auguste est affecté, en janvier 1935, sur le sous-marin "Oréade" amarré dans le même port.

C'est en tant que quartier maître de 1ère classe, grade obtenu en avril 1935, qu'il en partira dès octobre 1938, afin de suivre une formation à l'école des mécaniciens de Saint-Mandrier (Var).

Entre temps, le 26 août 1936 à Saint Servan sur Mer (Ille-et-Vilaine) il épouse Marie Rose Jeanne Ollivier. De cette union naît, le 28 août 1937, leur fils Norbert.

A sa sortie en avril 1939, c'est un mécanicien qualifié et expérimenté qui est  inscrit sur le rôle d'équipage du mouilleur de mines "Pluton".

Le quartier-maître mécanicien Auguste Francis Joseph Marie Renaut, décède le 13 septembre 1939 à Casablanca (Maroc), lors de l’explosion à quai du mouilleur de mines "Pluton".

Il était Quartier-maître mécanicien.
Son unité : Pluton
Il est décédé le 13 septembre 1939.
Son corps repose au cimetière de "Ben M'Sick" à Casablanca
Son décès est inscrit à la commune de Saint Servan (Ille-et-Vilaine)
Document portant la mention MPLF : AD 25 Saint Malo (Ille-et-Vilaine)

Pluton

54

Construit à Lorient en 1931. Le Pluton devant être appelé à servir de transport de troupes, il convenait de débarquer les mines stockées à bord dans des camions attendant le long du quai de Casablanca. Au rapport du cpt de frégate Benac, second du navire, c'est au cours de son désamorçage, qu'une mine a explosé, faisant sauter en chaîne d'autres mines et diverses munitions, éventrant le navire qui a coulé par l'arrière, et dévastant les quais...

Pluton
6690
Renaut
Saint-Servan
Ille-et-Vilaine (35
DG
180185,180186,180187,180188,180189
Il a été décoré : Aucune médaille
TIribunal d'instance de Brest, avec mention MplF
C 12x17