Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Auguste Eugène Rouchon

est né le 22 février 1888 à Paris 6e (Ville de Paris (75))

Fils de Casimir Emile (garçon de salle) et de Joséphine Louise Billet (brodeuse), Auguste naît le 22 février 1888 à Paris 6e. Il épouse Marcelle Clémentine Midot le 4 janvier 1918 à la mairie de Cherbourg. Le couple est domicilié au 49 rue de la Paix à Cherbourg.

Le quartier-maître mécanicien Auguste Rouchon disparait en mer avec le sous-marin "Diane", le 11 février 1918 lors d'un convoyage dans l'Atlantique entre Le Havre et les Açores.

L'association recherche toute information (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Quartier-maître mécanicien.
Son unité : Diane
Il est décédé le 11 février 1918.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest
Document portant la mention MPLF : Jugement du tribunal civil de Brest du 14 mai 1919

Diane

DIANE - Sous-marin - V 3.

Le sous-marin "Diane" a sombré le 11 février 1918 lors du convoyage du quatre-mâts barque "Quévilly", suite à une explosion interne, par 50° latitude Nord 18° longitude ouest, entrainant la mort du commandant, le lieutenant de vaisseau Le Masne et de 43 hommes d'équipage.

Selon une autre version, le navire convoyé aurait été le cinq-mâts "France" en Atlantique.

Le jugement de décès d'une partie de l'équipage se trouve ici (

Diane
7445
Rouchon
Paris 6e
Ville de Paris (75)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
1919 / 972