Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Antoine Lucien Reynaud

est né le 01 octobre 1879 à Toulon (Var(83))

Antoine Reynaud est né à Toulon il est le fils de Laurent, patron pêcheur, et de Elisabeth Pasero, mère au foyer.

En 1897, après sa scolarité, Antoine, à l'âge de 18 ans, s'engage dans la Marine nationale.

Le 5 octobre 1900 il intègre l'Ecole Navale comme aspirant.
Après sa formation initiale, Il embarque successivement sur le croiseur "Amiral-Charner" de l'Escadre d'Extrême-Orient puis sur le croiseur "D'Entrecasteaux" également de l'escadre d'Extrême Orient. Au cours de ces embarquements il est promu enseigne de vaisseau le 5 octobre 1902.

Du 1er mai 1903 au 1er janvier 1909 il est affecté successivement sur le cuirassé "Jauréguiberry" de l'escadre de la Méditerranée, sur le cuirassé "Kléber" puis sur le navire école de canonnage "Couronne".

 Le 17 octobre 1907 Antoine se marie à Toulon avec Joséphine Mathilde Moursou, fille de Joseph médecin principal de la Marine.

Le 30 juin 1910 il est promu Lieutenant de vaisseau breveté canonnier et torpilleur.

De 1911 à 1914 il est en poste à Marine Brest et au cours de cette période il reçoit la légion d'honneur.

Le 25 mai 1915 Antoine participe à la création et à l'organisation  du "Centre Aéromaritime de Venise" (CAM) sur l'ile de San Andréa, il en est le premier commandant. Le centre comprend une poignée de pilotes triés sur le volet et une trentaine d'hommes en soutien. Les aéronefs sont des  hydravions FB 150 ch.

De 1915 à 1916 le lieutenant de vaisseau Antoine Reynaud  orchestre, avec succès, de nombreuses missions de combat contre des hydravions autrichiens qui bombardent Venise. Les Hydravions du "CAM " engagent aussi des actions  contre des navires  et sous-marins autrichiens dans le secteur Nord de la mer Adriatique situé entre l'Italie et L'Autriche.

Au cours de ces combats le "CAM" compte plusieurs victimes dont l'enseigne de vaisseau Roulier et son observateur le quartier-maître Auguste Costerousse, dont l'hydravion" FBA 150 ch n°310" est abattu au large de Trieste le 15 août 1916.

Le 31 octobre 1916, sur l'ile de San Andréa, une équipe du centre prépare l'hydravion "FB 150 ch n°321" pour une mission de combat, mais au cours de la manoeuvre une bombe se détache, explose et tue 18 marins français et italiens sur le coup, 17 autres  sont sérieusement blessés.

Le lieutenant de vaisseau Antoine Reynaud est parmi les victimes, il sera cité à l'ordre de l'Armée Navale à titre posthume avec la mention " A déployé les plus belles qualités de courage et de volonté dans la création et le commandement d'un centre d'aviation maritime, prenant part à des opérations de guerre très actives, mort à la suite d'une explosion de bombe, victime de son devoir".

Il était Lieutenant de vaisseau.
Son unité : Centre d'Aviation Maritime de Venise
  • Légion d'Honneur (chev.)
Il est décédé le 31 octobre 1916.
Son décès est inscrit à la commune de Toulon (83)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Centre d'Aviation Maritime de Venise

00-Photo CAM Venise

Après de longues tractations, la France et l’Angleterre parviennent à faire entrer l’Italie en guerre à leurs côtés en mai 1915. L’aviation italienne en général souffrant d’un grand retard sur ses homologues, le gouvernement italien demande une aide matérielle alliée en ce domaine, la France met alors à disposition une escadrille d’hydravions pour surveiller la haute Adriatique. C’est dans ce contexte que le 25 mai 1915, ’est créé le <...

Centre d'Aviation Maritime de Venise
9551
Reynaud
Toulon
Var(83)
HF
181400
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.)
Toulon 1916/406
D 11x15