La P'tite Julie - Chalutier

La-Ptite-Julie-BEAmer-R

La P'tite Julie était un chalutier de type pêche arrière à coque acier, appartenant au quirat Porcher/Loncle et exploité par l'armement Dahouetin basé à Erquy. Construit en 1991 à Boulogne sur mer par les chantiers SOCARENAM, il mesurait 24,60 m de long, jaugeait 108,53 tonneaux et était équipé d'un moteur Caterpillar de 463 kw. Il était immatriculé au quartier de Saint Brieuc (SB 735384) et avait pour port d'attache Saint Malo. Ce dimanche 6 janvier 2008 en fin d'après-midi, La P'tite Julie appareille du port d'Erquy, avec un équipage de sept hommes pour gagner sa zone de pêche au nord d'Ouessant. La mer est forte, creux de 6 m, le vent d'ouest souffle à 25/30 noeuds avec des rafales à 40 noeuds. Le lundi 7 janvier à 4h44, La P'tite Julie lance un appel de détresse, le bateau fait de l'eau par l'avant et menace de couler. L'équipage rassemblé en passerelle ne pouvant accéder aux combinaisons de survie, ni aux radeaux de sauvetage déjà submergés, se jette à l'eau en tentant de s'agripper à tout ce qui peut flotter. Le Crossa Etel qui a été en contact avec La P'tite Julie jusqu'à ses derniers instants relaie l'appel de détresse auprès de tous les navires à proximité, dont l'Anthemis du même armement. A 7h31 un hélicoptère de la marine nationale récupère un survivant en état d'hypothermie, ce sera hélas le seul marin retrouvé vivant; deux corps seront repêchés dans la journée, les quatre autres marins seront portés disparus. L'équipage de la P'tite Julie était composé de Bruno Lesage (39 ans) le patron, de Christophe Toanen le second (34 ans) tous deux retrouvés noyés, et des matelots Florian Guéguen (19 ans, stagiaire, d'Erquy), de Grégoire Thomas (23 ans), de Belmiro Marques Graça et de Joao Manuel Damas (deux marins de Caxinas, Portugal) dont les corps n'ont jamais été retrouvés. Le seul rescapé de ce drame est David Dourado Marques, marin portugais (47 ans).

Sources :

Sources: Archives Alain Gourret– Rapport d'accident BEAmer

Photo: BEAmer

Chalutier