Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Pierre André Michel Callanquin

est né le 11 avril 1934 à Ville-sous-la-Ferté (Aube (10))

Il est le fils de Marie Victor Callanquin et de Françoise Tissot. Son père exerce successivement les professions de gardien de la paix et de surveillant de prison, à la centrale de Clairvaux. Pierre est le cadet d’une fratrie de quatre enfants. Il fait sa scolarité au séminaire de Meaux où sa mère très croyante l’inscrit dès l’âge de dix ans. Il y reste jusqu’à ses quatorze ans. Son entrain, sa gaité et son intelligence sont appréciés de tous.

A dix sept ans, Pierre s’engage dans la Marine nationale alors qu’il est domicilié à Orges où son père s’est installé pour sa retraite. Il est incorporé le 21 novembre 1951 au " Centre de Formation Maritime" (CFM) à Hourtin où il reste un peu plus de deux mois. Il quitte Hourtin pour embarquer sur le cuirassé " Lorraine" le 1er février 1952.  Trois mois plus tard, il est affecté sur le cuirassé " Richelieu" le 1er mai où après un mois à la mer, il est breveté canonnier pointeur le 1er juin 1952. Il embarque alors sur le contre-torpilleur " Albatros" qui est le bâtiment de l’Ecole des canonniers à Toulon.

Six mois plus tard, le 1er décembre 1952, il est affecté à Marine Indochine sur l’aviso colonial " Dumont d’Urville" qui assure le soutien et l’appui feu des opérations terrestres des unités d’Infanterie.

Le 13 juillet 1953, il embarque sur l’aviso dragueur colonial " Commandant de Pimodan". Le 1er janvier 1954, il reçoit une affectation à terre à la " Base navale" d’Haïphong qui assure le soutien des Forces Amphibies Nord (FAIN).

Quelques jours après l’anniversaire de ses vingt ans, parti en opération sur le LSSL (Landing Ship Support Large) " Framée", Pierre contracte une pleurésie. Après cinq jours de soins, alors que la guérison semblait proche, il est terrassé en quelques instants par une syncope cardiaque le 22 mai 1954, à l’Hôpital militaire "Médecin lieutenant CIAIS", à Haïphong. Il est célibataire, mais fiancé depuis peu à une jeune fille des plus estimées.

Pierre Callanquin est enterré au cimetière d’Orges (Haute-Marne)

Son nom est gravé sur le monument aux morts d’Orges et sur le mur du souvenir du Mémorial des guerres en Indochine de Fréjus

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Base Navale Haiphong
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Médaille Commémorative - Indochine
Il est décédé le 22 mai 1954.
Son corps repose au cimetière de ORGES (Haute-Marne)
Son décès est inscrit à la commune de ORGES (Haute-Marne)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Base Navale Haiphong

Base-Haiphong-70

Haiphong est une ville portuaire importante du golfe du Tonkin en mer de Chine. Après la conquête française, elle était devenue une importante

Base Navale Haiphong
184549
Callanquin
Ville-sous-la-Ferté
Aube (10)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille Coloniale - Extrême-orient,Médaille Commémorative - Indochine
Acte de décès 1954/8-3