Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Henri Arthur Valéry Ameline

est né le 10 octobre 1894 à Paris 11e (Paris (75))

L’affaire Dreyfus vient tout juste de commencer lorsque Marie Lucile Poulain, épouse d’Arthur, Joseph, Victor Ameline, donne naissance à leur deuxième fils, Henri, Arthur, Valéry le 10 octobre 1894.

C’est à Paris, où son père est garde républicain et sa mère gainière, qu’Henri et ses deux frères, Marcel et Robert, grandissent dans l’insouciance de ce début de XX ème siècle. Malheureusement, la famille est durement frappée par deux drames, le décès prématuré du père en 1905, à l’âge de 38 ans puis deux années plus tard, la perte du frère cadet, Robert, âgé seulement de 10 ans.

En fin d’année 1914, Henri, alors âgé de vingt ans, matelot torpilleur, est affecté à bord du cuirassé « Bouvet » à bord duquel il disparaît le 18 mars 1915 lors de la perte du cuirassé dans les Dardanelles.

Son frère aîné, Marcel, survivra à la « Grande Guerre », mais suite à un gazage restera handicapé.

Il était Matelot torpilleur.
Son unité : Bouvet
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Il est décédé le 18 mars 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Paris 11e
Document portant la mention MPLF : Ministère de la Défense

Bouvet

Cuirassé_Bouvet_Carte Postale_0

Le "Bouvet", cuirassé construit à Lorient en 1892, est intégré pendant la guerre 14-18 dans l'escadre de l'amiral Guépratte.

En se repliant tardivement de la tentative de forcement des détroits turcs, le "Bouvet" (commandant Rageot de la Touche) a sauté sur une mine et a coulé.

Le commandant, 23 officiers et 619 gradés et marins ont péri avec le navire. On a dénombré seulement 47 survivants don...

Bouvet
9026
Ameline
Paris 11e
Paris (75)
GG
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Acte de décès 457
D 11x15