Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Marcel Thomas

est né le 31 octobre 1917 à Locmiquélic (Morbihan (56))

En ce mercredi 31 octobre 1917, pendant que son père Louis Marie THOMAS marin pêcheur de métier est mobilisé, sa mère Marie Radegonde Gasser, restée à Locmiquélic dans le Morbihan, donne naissance à un garçon aux yeux gris prénommé Marcel Marie.

Le 4 avril 1933, c’est un adolescent de 15 ½ ans, au front large, aux cheveux noirs et mesurant 1m65 qui se présente à bord de l’"Armorique" pour intégrer l’Ecole des Mousses et devenir apprenti marin en octobre. En juillet 1934, devenu  matelot de 2e classe sans spécialité celui-ci entre à l’école des électriciens. En janvier 1935, le jeune breveté de 17 ans effectue son premier embarquement sur  l’aviso colonial "Bougainville", qu’il quittera en mars 1937 avec le grade de quartier-maître 2e classe obtenu en avril 1936.

A partir de cette date et jusqu’en avril 1939, il « promène  son sac » entre les dépôts de Toulon et Lorient ainsi que sur le cuirassé "Océan" et le croiseur "Suffren".

Au début des hostilités, d’octobre 1939 à janvier 1940, nous retrouvons Marcel Thomas, promu entre temps quartier-maître 1re classe, à la batterie du phare de Marseille puis jusqu’en juillet sur le sous marin "Protée". A partir de septembre de la même année et jusqu’en février 1942 il est en poste à Marine Dakar. De retour à Toulon il est affecté jusqu’en mars 1943 au centre des sous marins de Toulon. A partir de cette date et jusqu’à fin 1945, il passe par le CAMM  Paris puis par Marine Lorient, tout en accédant au grade de second maître 2e classe en octobre 1943. En décembre 1945 il embarque  pour un an et demi à bord du  croiseur "Suffren". Dés février 1948, nous le retrouvons à Cherbourg sur les bancs de l’Ecole des Electriciens déterminé à obtenir  son Brevet Supérieur. Fraîchement diplômé  il rejoint à l’automne  le cuirassé "Jean Bart" à bord duquel il apprend sa nomination au grade de maître électricien en date du 1ér octobre 1949. En ce début d’année 1950  Marcel Marie étrenne ses nouveaux galons sur la frégate météorologique "Laplace".

C'est à son bord que le maître électricien Thomas Marcel Marie périra à l’aube du 15 septembre 1950, quand une mine magnétique allemande déchiquettera le navire.

Il était Maître électricien.
Son unité : Laplace
  • Médaille Coloniale
  • Citation à l'Ordre de la Nation
Il est décédé le 16 septembre 1950.
Son corps repose au cimetière de Locmiquélic (56)
Son décès est inscrit à la commune de Locmiquélic (56)
Document portant la mention MPLF : D 34 du 25/09/1950

Laplace

laplace-11

La frégate météorologique Laplace, est une ancienne frégate américaine construite par le chantier « American Shipbuilding Co », mise en service au sein de l’US Navy en février 1944 sous le nom de USS Lorain (PF – 93), du nom de la ville de Lorain dans l’é...

Laplace
7993
Thomas
Locmiquélic
Morbihan (56)
DF
176561,176562,176563,176564,176565
Il a été décoré : Médaille Coloniale,Citation à l'Ordre de la Nation
D 34 du 25/09/1950
C 12x17