Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Toussaint Joseph Abautret

est né le 29 mai 1876 à Kerlouan (Finistère (29))

Toussaint Joseph Abautret, fils de Joseph, Anastase, Hervé, François Abautret et de Marie Augustine Breton est né à Kerlouan en pays Pagan le 29 mai 1876. Ce village du finistère compte alors environ 3000 habitants, essentiellement cultivateurs récoltant le goémon et assumant la triste réputation de pilleurs d’épaves.

En 1895, à 19 ans, il est appelé au service militaire par tirage au sort et s’engage dans la Marine à Brest renouvelant ensuite régulièrement les engagements : 1900, 1903 ,1907 ,1910. Il gravit les échelons de la hiérarchie dans sa spécialité de mécanicien : matelot en 1896, quartier-maître de 2e classe en 1902, de 1re classe en 1904 et enfin second maître en 1912.

Il épouse le 15 septembre 1903 à Plouénan (29) Marie Joséphine Feat.

Cette carrière de vingt et un ans est ponctuée d’affectations à terre et embarquées. Il sert notamment sur l’aviso "Alouette", le croiseur "Chasseloup-Laubat", le croiseur "Montcalm", le croiseur "D’Entrecasteaux", le cuirassé "Dupetit-Thouars", le cuirassé "Jules Ferry", le cuirassé "Edgar Quinet", le contre-torpilleur "Commandant Rivière", le cuirassé "Courbet" et enfin le cuirassé "Suffren" à bord duquel il disparaît le 26 novembre 1916 ainsi que tout l’équipage quand ce bâtiment est torpillé au large des côtes du Portugal alors qu’il rentrait à Brest pour réparations

Le Second Maître mécanicien Toussaint Abautret est porté disparu en mer, son décès est déclaré à la  date du 13 juillet 1917 par jugement du tribunal civil de Brest transcrit le 25 août 1917. Il est inscrit au Service Historique des Armées comme étant "mort pour la France". La Médaille Militaire et la Croix de Guerre lui sont décernées à titre posthume par arrêté en date du 12 octobre 1921.

Son frère, le 2e Classe Etienne, Théodore, Marie, Abautret, soldat au 53e Régiment d’Infanterie Coloniale meurt dans les tranchées de Souain-Perthes-lès-Hurlus (marne) le 8 septembre 1915.

Il était Second maître.
Son unité : Suffren
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18
Il est décédé le 26 novembre 1916.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Suffren

Marchadour_Jean_Marie_Suffren_04 (2)

Le cuirassé de 12 700t (capitaine de vaisseau Guépin), construit à Brest en 1904, et qui avait porté la marque de l'amiral Guépratte aux Dardanelles, remontait sans escorte, péniblement à moins de 10 noeuds, vers Brest ou Lorient pour réparations. Le 25/11 à la nuit tombante, au large des côtes du Portugal, par temps brumeux et mauvaise mer, il a été attaqué par l'U 52 (Lt Cdr Hans Walther) qui transitait d'Allemagne vers Cattaro en Adriatique...

Suffren
9586
Abautret
Kerlouan
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Croix de Guerre 14-18,Médaille Militaire
jugement décès 1256/1917