Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Régis Caraës

est né le 09 juin 1909 à Brest (Finistère (29))

Fils de Denis Pierre Marie et de Lucie Marie Le Goff, Jean est né le 9 juin 1906 à Saint Pierre (commune aujourd’hui rattachée à Brest).Il était l’époux de Paulette Louise Marie Grall et père de deux garçons Paul et Robert qui lui ont donné 7 petits enfants (Régis, Marielle, Patrice et Cyril – Christine, Dominique et Pascale).

Jean s’est engagé dans la marine nationale le 6 octobre 1924 (matricule : 131.210-2) et a été incorporé sur le bâtiment école « Armorique » en qualité de mousse.

Il a, par la suite, été affecté sur le cuirassé « Patrie » (1er octobre 1925 au 1er avril 1926), sur le croiseur « Thionville » (1er avril au 16 juin 1926), sur le croiseur cuirassé « Marseillaise » (16 juin au 11 août 1926), en école de spécialité à Toulon (11 août 1926 au 13 octobre 1927), à l’escadrille des sous-marins de Brest (13 octobre 1927 au 15 février 1928), à la flottille du 2e arrondissement maritime (15 février au 1er juin 1928), sur le croiseur cuirassé « Edgar Quinet » (1er juin au 18 septembre 1928), sur le croiseur cuirassé « Jeanne d’Arc » (18 septembre 1928 au 1er janvier 1929), sur le transport pétrolier « Loire » (1er janvier au 1er mars 1929), sur le croiseur « Metz » (1er mars au 24 novembre 1929), au 2e dépôt de Brest (24 novembre au 1er décembre 1929), à la 4e escadrille de sous-marins (1er décembre 1929 au 8 octobre 1930), au 2e dépôt (8 octobre au 31 décembre 1930), à la 2e escadrille de sous-marins (31 décembre 1930 au 1er octobre 1931), à la flottille des sous-marins 1re région (1er octobre 1931 au 1er février 1934), à la 3e escadrille de sous-marins (1er février 1934 au 1er octobre 1935), à la flottille des sous-marins 3e région (1er octobre 1935 au 1er avril 1936), au 5e dépôt de Toulon (1er avril au 1er juin 1936), à la flottille des sous-marins 3e région (1er juin au 15 août 1936), à la 3e escadrille de sous-marins (15 août 1936 au 1er octobre 1937), au 5e dépôt (1er octobre au 20 novembre 1937), sur l'aviso  « Yser » (20 novembre 1937 au 18 avril 1939), au 5e dépôt (18 avril au 25 mai 1939), sur le croiseur « Lamotte Picquet » (25 mai 1939 au 1er janvier 1944), à l’unité Marine Saïgon (1er janvier au 6 septembre 1944), à Marine Vat Chay (6 septembre 1944 au 20 mars 1945), aux troupes françaises en Chine (20 mars 1945).

Le second maître Jean Caraës est décédé le 27 mai 1945 à Masso (Chine) des suites d’insolation et d’épuisement (jugement rendu par le tribunal de paix de Hanoï le 24 juin 1946).

Il était Second-maître électricien.
Son unité : Troupes Françaises en Chine
  • Médaille Militaire
  • Médaille Coloniale
Il est décédé le 27 mai 1945.
Son décès est inscrit à la commune de Brest (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Troupes Françaises en Chine

Troupes Françaises en Chine
8070
Caraës
Brest
Finistère (29)
DF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Médaille Coloniale
1946/109
B 15x21