Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Lotrian

est né le 18 décembre 1929 à Ploudaniel (Finistère)

Jean Lotrian naît le 18 décembre 1929 à Ploudaniel dans le canton de Lesneven en Finistère. Son père Nicolas et sa mère Stéphanie Le Gouez exercent la profession de cultivateur.

Il passe son enfance à Ploudaniel avec ses quatre frères, Francis, Félix, Joseph, Jean-Pierre et ses deux sœurs, Rosalie et Simone. Avant de s’engager dans la marine nationale, il travaille la terre comme ses parents.

Le 16 mai 1949, il est incorporé au Centre de Formation Maritime de Pont-Réan. A sa sortie, il est affecté sur le cuirassé « Lorraine » qu’il rallie le 16 juillet.

Il obtient le brevet élémentaire de canonnier le 1er février 1950 et est affecté au Groupe des Bâtiments de ligne jusqu’en avril 1952. Promu quartier-maître de 2e classe, il est désigné pour « Marine Indochine » et quitte la France le 8 avril 1952.

La traversée vers Saigon à bord du « Cap Tourane » dure un mois et dès son arrivée, Jean rejoint la Flottille Amphibie Indochine Sud.

Un an plus tard, il embarque sur le chaland de débarquement « L.C.I. 9050 ».

Au début du mois d’avril 1953, Jean participe à une opération sur le canal dans la plaine des Joncs au Sud-Vietnam. Dans la nuit du 3 avril, alors qu’il était au mouillage, son bâtiment saute sur une mine à minuit et quarante cinq minutes. Jean Lotrian, âgé de 23 ans est porté disparu. son corps est retrouvé plusieurs jours après.

C’est avec une émotion remplie de tristesse et d’espoir que sa famille lui rend cet hommage : « Notre frère, Jean Lotrian y a perdu la vie sur ce bout de terre d’Indochine dans la province de Mytho si loin de l’étang où il a joué enfant dans ce bout de campagne bretonne. Cette campagne si différente de celle où il a vécu ses derniers mois de vie. Malgré son absence et toutes ces années passées, Jean a toujours été présent dans le cœur de sa famille ; même si se remémorer ces tristes heures est toujours très douloureux, en parler c’est un peu le faire revivre ».

Par décret du 26 octobre 1953, les compétences et le dévouement de Jean Lotrian furent reconnues par l’attribution, à titre posthume, d’une citation à l’Ordre de l’Armée de mer et de la croix de guerre des T.O.E. avec palme.

Il était Quartier-maître de 2e classe.
Son unité : Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 03 avril 1954.

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954

Ok-Flottille-Amphibie-Indochine-Nord

1 - Historique

La "Brigade Marine d'Extrême-Orient" (BMEO) est constituée en décembre 1944 à Arcachon sous le commandement du capitaine de vaisseau Killian. Elle est envoyée en Indochine, avec des compagnies de fusiliers marins, plusieurs flottilles fluviales et des commandos parachutistes de l'aéronautique navale. La France est de retour dans cette régi...

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
8679
Lotrian
Ploudaniel
Finistère
18 décembre 1929
CG
179142
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre TOE avec palme,Médaille Coloniale - Extrême-orient
C 12x17