Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Alain Henri Moulinec

est né le 19 mars 1902 à Audierne (Finistère (29))

C'est près de la Pointe du Raz, à Audierne, dans le Finistère-sud, qu'Alain Henri Moulinec, fils de François Moulinec et de Marie Brusq son épouse, a vu le jour.

La pêche a fait le renom de ce charmant petit port, également connu comme centre de l'inscription maritime.

Le jeune Alain, lui aussi, choisit tout naturellement la mer : le 3 octobre 1916, âgé seulement de 14 ans, il devient mousse dans la Marine nationale, choix qu'il confirme le 17 avril 1918 comme engagé volontaire.


Après avoir navigué sur le navire-école "Armorique", il embarque le 13/07/1918 comme matelot sur l'aviso "Marne", puis effectue à bord du croiseur "Condé" une campagne de guerre au cours de laquelle il sera promu quartier-maître le 1er janvier 1920.

Il embarque ensuite sur le torpilleur "Bourrasque", puis à bord des torpilleurs "la Palme" et "Trombe", pour des durées de 2 ans. C'est d'ailleurs à bord du "la Palme" qu'il reçoit la médaille militaire, le 2 février 1932.


Lui qui a connu la fin de la première guerre mondiale est promu premier maître timonier sur le mouilleur de mines "Pluton" quand éclate la seconde.

A Plourhan (22), près de la Manche, une femme l'attend et espère. Car le chaleureux sourire d'Alain a séduit Yvonne Bouliou, et ils se sont mariés le 5 juillet 1933.

Mais le 13 septembre 1939, c'est l'accident, et l'explosion du "Pluton". Grièvement blessé, Alain Moulinec est transporté à l'hôpital de Casablanca. Il y décèdera le lendemain 14 septembre 1939 des suites de ses blessures.

Il avait 37 ans.

Il était Premier maître, timonier.
Son unité : Pluton
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 14 septembre 1939.
Son décès est inscrit à la commune de Casablanca
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Pluton

54

Construit à Lorient en 1931. Le Pluton devant être appelé à servir de transport de troupes, il convenait de débarquer les mines stockées à bord dans des camions attendant le long du quai de Casablanca. Au rapport du cpt de frégate Benac, second du navire, c'est au cours de son désamorçage, qu'une mine a explosé, faisant sauter en chaîne d'autres mines et diverses munitions, éventrant le navire qui a coulé par l'arrière, et dévastant les quais...

Pluton
9192
Moulinec
Audierne
Finistère (29)
19 mars 1902
DF
180018
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte de décès 1941/12
B 15x21