Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Pierre Marie Philippot

est né le 07 janvier 1910 à Guipronvel (Finistère)

Fils de Joseph Marie et de Marie Françoise Oulhen, cultivateurs, Jean Pierre naît le 7 janvier 1910 dans la ferme familiale située au lieu-dit "Gouézou" en la commune de Guipronvel.

Il passe son enfance au moulin de Gouézou en compagnie de ses trois sœurs (Marie Perrine, Marie Joséphine et Anne Marie Jeanne) et fréquente l’école primaire de Guipronvel.

A l’issue de sa scolarité, il exerce la profession de cultivateur avant de s’engager dans la marine nationale le 27 janvier 1927 pour une durée initiale de cinq ans (matricule : 537-27-II) et d’être incorporé au 2ème dépôt des équipages de Brest où il reçoit la formation initiale, militaire et maritime, au métier de marin.

Il suit le cours de formation à la spécialité de canonnier à bord du croiseur cuirassé "Marseillaise". A l’issue, il est affecté sur le cuirassé "Provence" durant trente mois puis sur le croiseur "Foch", en cours d’armement à Brest et qui entrera en service le 15 septembre 1931.

En août 1932, il quitte la France et rallie l’unité marine à Casablanca (Maroc) pour une durée de deux ans.

Peu de temps après son retour en métropole, Jean Pierre épouse Louise Marie Mazé le 31 octobre 1934 à Brélès (29). De leur union, naîtront deux enfants : Jean et Francine.  La famille est domiciliée à Saint-Renan (29).

Le 1er janvier 1935, il embarque à bord du croiseur "Emile Bertin" où il sert durant vingt sept mois puis, après sa promotion au grade de second maître, sur le cuirassé "Bretagne" en mai 1937.

 

Jean Pierre disparaît le 3 juillet 1940 lors de l’attaque anglaise sur le port de Mers el-Kébir (Algérie).

Il était Second-maître canonnier.
Son unité : Bretagne (cuirassé)
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Guipronvel
Document portant la mention MPLF : Transcription du jugement du tribunal de Toulon du 02/10/1941

Bretagne (cuirassé)

Cuirassbretagne

Bretagne : cuirassé construit à Brest en 1916. Après la capitulation signée par le maréchal Pétain, pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Allemands, Churchill décide de détruire la flotte française qui stationne à Mers-el-kébir (6 km d'Oran) : opération Catapult. Les négociations entre les amiraux Somerville (anglais) et Gensoul (Français) échouent...

Bretagne (cuirassé)
7157
Philippot
Guipronvel
Finistère
07 janvier 1910
GD
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
B 15x21