Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

René François Gourvès

est né le 22 mai 1924 à Hanvec (Finistère)

Fils de Yves Marie et de Marie Louise Chouez, René François grandit au bourg d'Irvillac, enfant unique, gentil garçon, plutôt grand et mince.

Sa mère est veuve lorsqu'elle l'inscrit à l'école des Pupilles à Brest. A la veille de la guerre il est sur le « Courbet ». En juin 1940, après avoir supplié sa mère de le laisser se joindre aux autres mousses que la Marine évacuait, comme il se dit dans la famille, il se trouve en Angleterre où il rejoint les forces navales françaises libres (FNFL).

En 1941 il est embarqué sur le sous-marin « Surcouf » où il a rang de matelot mécanicien. Il disparaît avec son bâtiment en 1942. Sa mère a fait apposer sur la tombe familiale, à Irvillac, une plaque à son nom.

 
Il était Matelot mécanicien.
Son unité : Surcouf
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45
  • Médaille de la Résistance
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7094
Gourvès
Hanvec
Finistère
GE
174661,176793
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45,Médaille de la Résistance,Citation à l'Ordre de la Division
E 10x13