Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Henri Jézéquel

est né le 17 juillet 1912 à Plougastel-Daoulas (Finistère (29))

JÉZÉQUEL Henri, fils de Jean-Claude (pêcheur-cultivateur) et de Marie-Thérèse LE GALL, naît le 17 juillet 1912 à  Plougastel-Daoulas (Finistère).

Henri  est le benjamin de la famille. Il a 3 frères : Jean, Jean-Louis, Hervé et une sœur : Anne. Avec sa famille, il vit dans le village de Saint Trémeur et  fréquente l’école primaire et le collège de Plougastel où il obtient le brevet élémentaire.

Il s’engage le 12 septembre 1930 (matricule 3025 B 30) dans la marine nationale. Il s’oriente vers la spécialité de mécaniciens. Henri navigue successivement à bord des bâtiments suivants : croiseur de 1re classe « Colbert «, contre torpilleur « Tigre «, torpilleur «  Le Fortuné », torpilleur « Simoun » et le sous-marin «  Agosta ».

Promu second maître le 1er avril 1940, il embarque à bord du sous-marin « Sidi Ferruch ». C’est à bord de ce sous-marin qu’il disparaît le 9 novembre 1942 au large de Casablanca  laissant dans le chagrin une veuve de 23 ans, Anne-Marie et une petite fille de 3 ans, Marie-France.

Mauvais pressentiment ou rêve prémonitoire, Henri a dit à son épouse avant d’embarquer à bord de ce sous-marin : « Ce bateau sera mon tombeau »

Henri Jézéquel a été Cité à l’Ordre de l’Armée de Mer (Croix de Guerre avec Palme) avec la citation suivante : « Engagé à fond avec son bâtiment contre des forces adverses très supérieures, au cours des évènements d’Afrique du Nord, en Novembre 1942, a fait preuve d’un total esprit de sacrifice. A glorieusement disparu en combattant ».

 

Il était Second-maître mécanicien.
Son unité : Sidi-Ferruch
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
Il est décédé le 09 novembre 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Plougastel-Daoulas (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Oui - CLO

Sidi-Ferruch

16

Basé aux Antilles, il rejoint Halifax puis l'Afrique. Désarmé à Toulon de septembre 1941 à avril 1942, il regagne l'A.O.F. puis le Maroc. Ce sous-marin se trouvait à quai à Casablanca le 9 novembre quand le port a été attaqué par la task-force 34, anglo-américaine. Le capitaine Laroze, à terre, a été gravement blessé et 6 hommes à bord du navire tués ou grièvement atteints. L'officier en second, lieutenant de vaisseau David a alors fait appare...

Sidi-Ferruch
6552
Jézéquel
Plougastel-Daoulas
Finistère (29)
GF
173532
Il a été décoré : Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Médaille Militaire
E 10x13