Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Marie Joseph Henri Maurice Kolb-Bernard

est né le 21 octobre 1887 à Angoulême (Charente (16))

Fils de Fernand Kolb-Bernard, préfet, et de Madeleine Sazenac de Forge, Maurice (de son prénom usuel) Kolb-Bernard fait partie d'une fratrie de dix enfants.

Il effectue ses études à Angoulême quand, à 24 ans, la mort de son père et la première guerre mondiale le conduisent à s'engager dans la Marine Nationale.

Il obtient le brevet de timonier et embarque sur le torpilleur "319" basé à Dunkerque.

Le 19 janvier 1915, au cours d'une mission de protection des côtes devant Nieuport (Belgique), le bâtiment saute sur une mine et se casse en deux. Le matelot Marie Kolb-Bernard disparait avec l'avant du navire.

Il était Matelot.
Son unité : Torpilleur 319
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 19 janvier 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Cherbourg
Document portant la mention MPLF : Jugement du tribunal de Cherbourg du 28 juillet 1915

Torpilleur 319

Le Torpilleur 319, construit aux Chantiers Augustin Normand du Havre en 1907, 40 m de long pour 100 tonneaux, faisait partie de la Défense côtière, flottille de Dunkerque. Il a sauté sur une mine devant Nieuport le 19 janvier 1915 et s'est trouvé coupé en deux sur l'avant du kiosque. L'explosion a fait 5 tués et 4 blessés. Le Torpilleur 317 a tenté de remorquer l'épave (ou une partie de l'épave?) en vain. Ce même T 317 coulera sur une mine devant...
Torpilleur 319
9051
Kolb-Bernard
Angoulême
Charente (16)
GF
179502,179503
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte de décès du 27 juillet 1915
D 11x15