Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Ernest Guillou

est né le 30 mars 1923 à Le Conquet (Finistère (29))

Fils de Joseph Yves, commis du commissarait de la marine, et de Marie Martine Malgorn, Ernest naît le 30 mars 1923 au domicile familial situé au lieu-dit Kerlohic au Conquet.
La famille réside sur l'île d'Ouessant lorsque Ernest est incorporé le 23 avril 1939 à l'école des apprentis-marins de Lorient (matricule : 2054 B 39), où il reçoit la formation initiale au métier de marin.


Il suit le cours du brevet élémentaire de mécanicien à l'école des mécaniciens et chauffeurs de Toulon du 20 juin 1940 au 1er avril 1941.
A l'issue de la formation de spécialité, il est affecté à la patrouille de l'Océan puis il embarque sur le sous-marin "Protée".
Jacques disparaît lors de la perte du sous-marin "Protée" le 18 décembre 1943, au large des côtes de la Provence.


Il reçoit, à titre posthume, une citation à l'ordre du corps d'armée : "Tombé glorieusement pour la France à poste de combat".

Il était Matelot de 2ème classe mécanicien.
Son unité : Protée
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 18 décembre 1943.
Porté disparu

Protée

Prote001

Le sous-marin Protée fait partie de la série des 31 sous-marins à double coque de 1500 tonnes, réalisés selon les plans de l’ingénieur Roquebert. Il a été mis en chantier, en application de la tranche de 1927, par les Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM – La Seyne-sur-mer, Var) en 1928, lancé le 31 juillet 1930 et mis en service en 1932.

Liste des sous-marins de cette série :

Redoutable  ...

Protée
6537
Guillou
Le Conquet
Finistère (29)
30 mars 1923
GG
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
D 11x15