Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Ernest Guillou

est né le 30 mars 1923 à Le Conquet (Finistère (29))

Fils de Joseph Yves, commis du commissarait de la marine, et de Marie Martine Malgorn, Ernest naît le 30 mars 1923 au domicile familial situé au lieu-dit Kerlohic au Conquet.
La famille réside sur l'île d'Ouessant lorsque Ernest est incorporé le 23 avril 1939 à l'école des apprentis-marins de Lorient (matricule : 2054 B 39), où il reçoit la formation initiale au métier de marin.


Il suit le cours du brevet élémentaire de mécanicien à l'école des mécaniciens et chauffeurs de Toulon du 20 juin 1940 au 1er avril 1941.
A l'issue de la formation de spécialité, il est affecté à la patrouille de l'Océan puis il embarque sur le sous-marin "Protée".
Jacques disparaît lors de la perte du sous-marin "Protée" le 18 décembre 1943, au large des côtes de la Provence.


Il reçoit, à titre posthume, une citation à l'ordre du corps d'armée : "Tombé glorieusement pour la France à poste de combat".

Il était Matelot de 2ème classe mécanicien.
Son unité : Protée
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 18 décembre 1943.
Porté disparu

Protée

Sous-marin Protée004

Il opère d'abord au Maroc (février 1940) puis au Levant (mai 1940) et enfin à Alexandrie où il est neutralisé avec la Force X, jusqu'en juillet 1943. Ralliant les alliés, sa première mission consiste à patrouiller le long des côtes de Provence puis à débarquer des agents de renseignements sur les côtes d'Espagne. Il sera porté disparu (cdt Georges Millé) lors d'une mission suivante en décembre 1943, toujours sur les côtes de Provence. Son épav...

Protée
6537
Guillou
Le Conquet
Finistère (29)
GG
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
D 11x15