Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

François Marie Riou

est né le 16 septembre 1888 à Le Relecq-Kerhuon (Finistère (29))

C’est au Relecq-Kerhuon, commune limitrophe de Brest, que naît François Marie Riou le 16 septembre 1888. Il est le fils de Jean Marie et Françoise Marie Kermarec qui demeurent au lieu-dit Camfrout, tout près de la rivière l’Elorn qui vient se jeter dans la rade du grand port du Ponant.

Il passe son enfance en compagnie de sa sœur, Jeanne Marie, née le 4 novembre 1894 à Loperhet (29) où la famille s'est installée au lieu-dit Keranflec'h et s'occupe d'une exploitation agricole.

 

En provenance de l’inscription maritime, François est incorporé dans la Marine nationale le 12 octobre 1908 au "2e Dépôt" à Brest (matricule : 10879).

Début novembre, il rejoint le contre-torpilleur "Catapulte" de l’escadre du Nord avant d’être muté à Cherbourg à la "1re Flottille des torpilleurs de la Manche" en février 1909, à "l’Atelier principal de la flotte" en juillet 1910 et sur les "Torpilleurs" en novembre 1910.

Il est ensuite affecté sur le croiseur "Friant" à Lorient en avril 1911 où il obtient le brevet de chauffeur et est nommé à la distinction de matelot de 2e classe le 4 août suivant, puis sur le croiseur "Lavoisier" à Brest d’août 1912 à septembre 1913.

François épouse Yvonne Marie Corre, couturière, le 16 septembre 1913 à Plougastel-Daoulas (29). De leur union naîtra leur fille unique, Jeanne Joséphine, le 25 août 1914 à Plougastel-Daoulas.

En janvier 1914, il est désigné sur le croiseur "Desaix" à Cherbourg puis, deux ans plus tard, sur le torpilleur "Tramontane" en Algérie.

Après un passage au "2e Dépôt", il rallie la "Direction du port de Brest" en avril 1917 et embarque sur le remorqueur "Atlas".

 

Dans la nuit du 30 au 31 octobre 1917, le remorqueur "Atlas" est abordé par le cargo britannique Mereddio au large des Pierres Noires, devant le Conquet (29).

Le matelot de 2e classe breveté chauffeur François Riou décède le 31 octobre à l’hôpital maritime de Brest des suites de l’immersion.

Sa fille Jeanne Joséphine a trois ans.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Atlas
  • Médaille Militaire
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Médaille du Maroc
Il est décédé le 31 octobre 1917.
Porté disparu
Son corps repose au cimetière de Plougastel-Daoulas (29)
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Atlas

5

Remorqueur de 600 tx, l'"Atlas" avait quitté Brest le 30 octobre à 19h30, avec à bord son équipage de la Direction des Ports, plus quelques marins des équipages de la Flotte pour le service radiotélégraphique et le maniement des canons dont avait été pourvu le navire. Sa mission était de rechercher un navire présumé torpillé aux abords de Brest et de le ramener au port.

La nuit était bretonne, c'est à dire boucailleuse, l'"Atlas" tous fe...

Atlas
7964
Riou
Le Relecq-Kerhuon
Finistère (29)
GG
NULL
Il a été décoré : Médaille commémorative de la Grande Guerre,Médaille du Maroc,Médaille Militaire
Acte de décès
D 11x15