Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Louis Michel Kervella

est né le 15 juin 1922 à Plougastel-Daoulas (Finistère (29))

Louis Michel Kervella naît le 15 juin 1922 à Larmor en Plougastel-Daoulas (29)

Louis Michel est le fils de Jérôme, marin pêcheur et de Marie Anne Cariou cultivatrice. Il est le second fils de la fratrie, à sa naissance son frère Henri Louis va bientôt avoir ses deux ans.

Il grandit dans ce village de Larmor en Plougastel-Daoulas, entre le milieu de marin pêcheur et la culture des fraises. Ces fraises que l'on expédie partout en France et en Angleterre.

A l'âge de quinze ans, il embarque comme mousse sur "l'Ailette", bateau basé au port du Tinduff à Plougastel-Daoulas. Il apprend tout de ce métier à bord. Il passe novice le 17 juillet 1939 à dix-sept ans.

Le 2 novembre 1939, il commence une campagne de pêche à la coquille Saint Jacques sur le sloop "Alizé" avec son père Jérôme. Une fois la drague remontée à bord, son travail consiste surtout à trier et mesurer la taille des coquilles Saint-Jacques, qui est réglementée, 11 cm minimun. Cette pêche est autorisée d'octobre à mars, afin de gérer les ressources. La drague est une grande poche aux anneaux de métal de taille réglementée. Elle est trainée sur les fonds marins et à l'aide d'une barre dentée, les sédiments sont remués afin de permettre une meilleure prise.

Louis Michel est le plus jeune des cinq marins de "l'Alizé", bateau à voiles qui demande quelques manœuvres et une bonne forme physique.

Alors qu'ils sont en pêche le 14 février 1940 vers 9h40, leur sloop est abordé par le sous-marin "Archimède". Le bateau coule immédiatement, Louis Michel remonte une première fois pour essayer de sauver son père, mais la force lui manque!... Il sombre et ne réapparait plus. Son corps ne sera jamais retrouvé tout comme ses trois compagnons, il avait dix-sept ans. D'autres coquilliers étaient témoins du drame, mais impuissants vue la rapidité des faits.

Ce sera une très grande épreuve pour sa mère qui perd en même temps son fils et son époux. Dans le village de Larmor c'est la consternation, ce sont cinq hommes qui ont disparu en même temps, dont deux pères de famille.

Son décès est déclaré constant par le jugement du Tribunal Civil de Brest rendu le 18 décembre 1940, transcrit sur les registres de l'Etat Civil de Plougastel-Daoulas le 7 janvier 1941.

Ce tragique accident fait 5 victimes : Pierre Kervella, le patron pêcheur, Joseph Le Gall, Jean-Marie Calvès, Jérôme Kervella et son fils Louis-Michel 17 ans.

Il était Marin pêcheur.
Son unité : Alizé
Il est décédé le 14 février 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Plougastel-Daoulas (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Transcription décès

Alizé

Alisphotocouleur-12

L’"Alizé"était un sloop coquillier construit en 1922 au chantier Rochedreux de Douarnenez. Il a d’abord navigué au quartier de Douarnenez ( D 2414 ) avant d’être racheté par Pierre Kervella, de Plougastel Daoulas, et d’être rattaché au quartier de Brest sous le n° B 2794.

Alizé
6567
Kervella
Plougastel-Daoulas
Finistère (29)
HE
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
Transcription décès
C 12x17