Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Emile Buzare

est né le 21 novembre 1910 à Rumengol (Finistère (29))

Emile Buzaré est le fils de François Marie, agriculteur et bûcheron, et de Marie Marguerite Jacq agricultrice. La famille réside à Rumengol dans le Finistère.
Dans sa prime jeunesse, Emile fréquente l’école primaire de Quimerch située sur la commune de Pont-de-Buis-lès-Quimerch. A l’issue de sa scolarité il participe aux travaux de la ferme  familiale.


Le 20 mars 1931, à l’âge de 21 ans, Emile s’engage volontairement dans la Marine nationale à Brest. Après sa formation initiale, Il est affecté à la flottille de la 2e région jusqu’au 1er mai 1932. En octobre 1931 il est promu matelot de 2e classe, breveté élémentaire chauffeur et le 1er avril 1932 il est promu quartier-maître de 2e classe. Le 1er mai 1932 il embarque sur le dragueur-canonnière «Batailleuse».


Le 1er avril 1935, Emile intègre l’Ecole des Mécaniciens et des Chauffeurs de Toulon, le 1er octobre de la même année, il est promu quartier-maître de 1ère classe, et il embarque sur le torpilleur «Le Boulonnais». Le 1er octobre 1937 il rejoint à nouveau  l’Ecole des Mécaniciens et des Chauffeurs de Toulon où il y obtient le brevet supérieur de chauffeur le 1er avril 1938. Il est par la suite affecté sur le cuirassé «Courbet» puis sur le croiseur «Duguay-Trouin».


Le 6 juin 1939,  Emile épouse Marguerite Marcelle Inial. La famille s’établit à Rosnoën sur la presqu’ile de Crozon dans le Finistère. Un enfant, Joseph, naîtra de cette union, le 15 avril 1946.


Le 1er avril 1940, promu second maître de 2e classe, il embarque sur le cuirassé «jean-Bart». Au cours de cette affectation Emile accède au grade de second maître de 1ère classe.
De décembre 1943 à juillet 1949 Emile embarque successivement sur le cuirassé « Suffren», le cuirassé «Lorraine», puis à nouveau sur le «Jean-Bart» à bord duquel il est promu maître chauffeur.


En février 1950 Emile Buzaré prend ses quartiers sur la frégate météorologique «Laplace».
 Le 16 septembre 1950 la frégate «Laplace» explose sur une mine oubliée de la 2e guerre, dans la baie de la Fresnaye près de Saint-Cast-le-Guildo dans les Côtes d’Armor. Le naufrage du bâtiment entraine Emile et 51 autres membres de l’équipage dans la mort.


Le corps du maître chauffeur Emile Buzaré sera  retrouvé plus tard, sur le littoral de Saint-Malo.
Par décret du 26 février 1951, Emile Buzaré est «Cité à l’Ordre de la Nation».

Il était Maître.
Son unité : Laplace
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 16 septembre 1950.
Son corps repose au cimetière de Rosnoën (29)
Son décès est inscrit à la commune de Saint Malo (35)
Document portant la mention MPLF : Tribunal civil de Saint Malo

Laplace

laplace-11

La frégate météorologique Laplace, est une ancienne frégate américaine construite par le chantier « American Shipbuilding Co », mise en service au sein de l’US Navy en février 1944 sous le nom de USS Lorain (PF – 93), du nom de la ville de Lorain dans l’é...

Laplace
9336
Buzare
Rumengol
Finistère (29)
HF
180552,180553,180554,180555,180556,180557,180558,180559
Il a été décoré : Médaille Militaire
AD - Saint Malo
D 11x15