Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Henri Jean Baptiste Clique

est né le 26 mai 1921 à Billy Montigny (Pas-de-Calais (62))

Henri est né dans le bassin minier du Pas de Calais à Billy Montigny, petite ville minière près de Lens. Il est le fils d'Henri Jean Baptiste et de Lisa Gruneisen. Son père est mineur et sa mère s'occupe du foyer. Henri est l'ainé d'une fratrie de trois enfants. Il a passé toute son enfance et son adolescence à Billy Montigny et a vécu avec toute sa famille dans les corons, ces habitations modestes construites et affectées aux mineurs par les Compagnies des Mines. La proximité des logements entraîne une vie sociale animée et conviviale. C'était une vie simple mais heureuse.

Henri a débuté sa carrière dans la Marine nationale en s'engageant le 27 Janvier 1939 à l'âge de 18 ans et pour une durée de 5 ans. Il est incorporé au "5e Dépôt des équipages de la Flotte" à Toulon le 27 Janvier 1939 avec le grade de matelot de 2e classe sans spécialité.

Tout d'abord affecté sur le croiseur " Tourville" du 13 Février 1939 au 1er Avril 1939, il rejoint le cuirassé "Courbet" le 4 Avril 1939 jusqu'au 21 Septembre 1939 et le cuirassé "Paris" du 21 Septembre 1939 au 1er Décembre 1939. Sur ces différents navires il acquiert la formation maritime et technique en moins une année au terme de laquelle il est breveté élémentaire de la spécialité de canonnier.

La guerre avec l'Allemagne est déclarée le 1er septembre 1939.

Il retrouvera le cuirassé " Courbet" du 1er Décembre 1939 au 1er Juin 1940. Ce navire rallie Portsmouth le 18 juin 1940. Henri Clique rejoindra la Grande Bretagne à bord du cuirassé "Paris" le même jour. Ce navire transportait les 1300 élèves de "l'École des mousses" embarqués sur "l'Armorique" à Brest. Le bâtiment est saisi par les britanniques le 3 juillet 1940. A cette date tous les navires de guerre français au port en Grande Bretagne sont saisis, leur équipages sont internés en général à Aintree près de Liverpool. Henri, embarqué le 1er juillet 1940 sur l'aviso "Arras" participe à l'évacuation de Dunkerque, opération "Dynamo". Mais l'aviso est saisi à Portsmouth le 3 juillet 1940 et deviendra le bâtiment base des Forces Navales Françaises Libres (FNFL).

Henri Clique rejoint les "Forces Navales Françaises Libres le 21 Septembre 1940 avec le matricule 5586FN40. Il embarque à bord du Sous-marin "Surcouf" le même jour. Il est promu au grade de quartier maître 2e classe le 1er octobre1940.

Henri disparait en mer le 18 Février 1942 lors de la perte du sous-marin "Surcouf" dans le golfe du Mexique. Il est cité à l'ordre de la division en ces termes "Embarqué sur le sous-marin "SURCOUF" a disparu le 18 février 1942 avec son bâtiment dans l'accomplissement de son devoir."

Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile d'argent.

Son nom est inscrit sur les monuments suivants :

 Monument commémoratif aux sous-mariniers à Toulon (83)

 Monument commémoratif du "Surcouf" à Cherbourg (50)

 Monument aux Morts de Fouquières-les-Lens (62).

Il était Quartier-maître de 1re cl. canonnier.
Son unité : Surcouf
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Médaille de la Résistance
  • Médaille commémorative des services volontaires dans la FFL
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Cherbourg (50)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7506
Clique
Billy Montigny
Pas-de-Calais (62)
HG
175710,175711
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de la Division,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Médaille commémorative des services volontaires dans la FFL,Médaille de la Résistance
Jugement e décès1946/396
B 15x21