Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Yves Marie Pencreach

est né le 17 juillet 1890 à Brest (Finistère (29))

Ses parents, Yves Pencreach ouvrier voilier au port de Brest et de Marie-Madeleine Le Guillou, se sont mariés à Brest le 28 avril 1888. Jean Yves-Marie passe son enfance, avec sa sœur aînée Claudine Françoise née 3 mars 1889. Il fait sa scolarité à Brest Recouvrance dans le quartier populaire de Pontaniou, peuplé de marins et d’ouvriers. Pontaniou est le nom de l’ancien bagne de Brest construit en 1751. Vidocq le plus célèbre des bagnards y fut incarcéré en 1798, pendant quelques mois avant de s’évader.

Quand il arrive au corps le 3 juillet 1905 à l'École des Mousses Jean-Yves a 15 ans, il embarque le même jour sur le navire école "Bretagne" au port de Brest, pour une durée de 3 ans.

Pendant cette période il signe un engagement volontaire à la mairie de Brest le 18 juillet 1906. Il est nommé apprenti marin le 18 juillet 1906.

A sa sortie de l'école, le 1er janvier 1908, il embarque à Toulon sur le cuirassé "Bouvet", puis sur l'ancien  transport de forçats "Calédonien", école des timoniers.

Il est promu matelot de 3e classe le 17 juillet 1908, matelot de 2e classe le 20 août 1908 et timonier breveté le même jour.

Après quelques mois au "5e Dépôt" à Toulon et au "2e Dépôt" à Brest, il embarque le 1er mars 1912 sur le cuirassé d’escadre "Saint Louis". Il est breveté manœuvrier signaleur le 21 mars 1913 et matelot de 1ere classe le 1er juillet 1913.

Il épouse Anne Françoise Quémeneur le 28 mars 1912 à Brest Recouvrance.

De cette union naissent un petit garçon Yves-Marie le 06 mai 1915 et une petite fille Raymonde Marguerite le 13 Février 1917.

Le 1er octobre 1913, au terme de son contrat d’engagement, il est placé dans la réserve de l’armée. Il se retire à Brest au n° 1 rue de la Source. Mais il est rappelé au "2e Dépôt" à Brest le 10 octobre 1913, et signe un nouvel engagement de trois ans.

Après deux mois à la "Défense fixe de Brest", il est affecté successivement, au "2e Dépôt", puis au "5e Dépôt", avant de rejoindre le 1er février 1914 la "Flottille des torpilleurs de la méditerranée". Ensuite il revient en affectation au port de Brest.

Le 1er mai 1917, il est à la "Direction du port de Brest". Il embarque le 23 juin sur la Goélette 3 mats "Normandy" armé en bateau piège.

Il décède le 25 juin 1917, lors de l’attaque d'un sous-marin.

Par arrêté ministériel du 4 juin 1919, le quartier-maître timonier Jean-Yves Pencreach reçoit la médaille militaire et la citation suivante à l’ordre de l’armée :

"Aussi courageux que dévoué. A trouvé une mort glorieuse aux côtés de son chef, le 25 juin 1917, au cours d’un combat contre un sous-marin".

Son épouse a travaillé toute sa vie pour élever ses deux enfants en bas âge. L’ainé n’avait que 2 ans et sa petite sœur 4 mois au décès de leur père.

Par jugement du tribunal de Brest du 27 novembre 1918, les deux enfants sont adoptés par la nation.

Jean-Yves est inhumé dans le caveau familial au cimetière de Brest Recouvrance

Il était Quartier-maître.
Son unité : Normandy
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec palme(s)
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 25 juin 1917.
Son corps repose au cimetière de Brest (29)
Son décès est inscrit à la commune de Cherbourg (50)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Normandy

goelette-NormandyENL

Normandy était une goëlette à 3 mâts mise en service aux USA en 1917. Elle avait été achetée aux Etats Unis et jaugeait 543 tonneaux ; elle était armée de 4 canons de 75 mm. Normandy était une goëlette armée, encore appelé « bateau-piège », subterfuge imaginé par l’etat-major de l’armée de mer pour contrer les méfaits des sous-marins allemands, et qui allait se révél...

Normandy
184494
Pencreach
Brest
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée,Croix de Guerre 14-18 avec palme(s),Médaille commémorative de la Grande Guerre,Médaille Militaire
Acte de décès 1917/223