Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Escadrille AC 2 - Aéronavale

L'Escadrille 7C3 née en 1938 à la BAN de Saint-Raphaël, et prend en octobre 1938 à Hyères l'appellation d'escadrille AC 2. Elle est alors équipée de Dewoitine 373/376 jusqu'en décembre 1939.
Elle stationne à Calais de mars à mai 1940 avec ses Potez 631 délivrés en janvier 1940. Puis, de nouveau, elle déménage vers Querqueville avec ses Bloch 151, qui sont arrivés en juin pour épauler les Potez. Après une participation active à la campagne de France, et devant l'avance ennemie, elle se réfugie à partir de juin à Sidi-Ahmed en Tunisie -où elle prend le nom de 2 AC- jusqu'en août ; ensuite elle partira pour Tafaraoui de septembre à décembre 1940. Entre temps, ses Bloch restés à Hyères sont remplacés par des Dewoitine D 520 (réceptionnés à Toulouse en juin 1940 - puis un complèment d'appareils provenant de l'Armée de l'Air est réalisé en Tunisie) tant attendu et espéré en vain pendant la campagne de France, aussi bien par l'Aéronautique Navale que par l'Armée de l'Air ; appareils qu'elle gardera jusqu'en mai 1944.
Elle repart à Sidi-Ahmed pendant les deux premiers mois de 1941 puis déménage pour Lartigue jusqu'en août. Encore une fois elle revient à sa base initiale africaine, Sidi-Ahmed de septembre à octobre 1941. Après de nouveaux déménagements successifs en AFN (Lartigue, Port-Lyautey, Agadir, Thiersville) durant lesquels elle est renommée 2C, le 1er octobre 1943 ; elle est dissoute le 15 mai 1944 à Lartigue avec le LV Gilbert Guyon à sa tête.

Aéronavale