Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Yves Lucien Maxoril

est né le 09 janvier 1911 à Crozon (Finistère (29))

Fils de Pierre Marie et d'Eugénie Person, Yves naît le 9 janvier 1911 à Crozon. Il épouse Anaïs Bergot et s'installe avec sa famille à Rostellec en Crozon. De cette union naît un fils Lucien Joseph.

Le 29 janvier 1929, il s'engage dans la Marine Nationale  pour une durée initiale de 3 ans et est affecté à la 2e escadrille de sous-marins jusqu'en juillet 1931. Il sert successivement à la flotille de la 2e région et au centre des sous-marins de Brest.

Le 25 janvier 1932, il s'engage à nouveau pour une durée de 3 ans. En 1933, il rejoint la marine à Dakar puis en 1935, la 4e escadrille de sous-marins avant un retour au centre des sous-marins de Brest en 1936.

C'est en qualité de second maître qu'il embarque sur le "Surcouf" le 15 janvier 1938.

Yves Lucien Maxoril disparaît avec son bâtiment le 18 février 1942. Il est promu maître à titre posthume.

Il était Maître mécanicien.
Son unité : Surcouf
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Médaille de la Résistance
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Cherbourg
Document portant la mention MPLF : Acte de jugement de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7643
Maxoril
Crozon
Finistère (29)
GE
179137,179138,179086,179087,179088,179089,179085,179136,179090
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Médaille de la Résistance
396/1946
D 11x15