Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Pierre Auguste Georges Mazaré

est né le 30 novembre 1874 à Nantes (Loire-Atlantique)

Fils de Louis-Marie Guillaume Oswald (négociant) et de Marie Louise Claire Mouillé (propriétaire), Pierre naît le 30 novembre 1874 au domicile familial situé rue de la Bastille à Nantes.

Pierre entre à l’école navale le 1er octobre 1892 et suit l’école d’application à bord du croiseur « Iphigénie » en 1895.

Il est, par la suite, affecté sur le croiseur « Amiral Charner » (compagnie de débarquement, artillerie légère et montres - 1896-1897), sur l’aviso-transport « Aube » en station locale aux îles de la Société (1898-1899), à la division navale du Pacifique oriental (1900), sur le croiseur « d’Assas » de l’escadre du Nord division de croiseurs (1901-1902), sur le croiseur « Jeanne d’Arc » de l’escadre du Nord (1903-1904), sur le contre-torpilleur « Harpon » (officier en second – 1905), sur le croiseur « Chasseloup Laubat" de la division navale de Terre-Neuve et d’Islande (1906), sur le croiseur « Catinat » de la division navale du Pacifique (1907-1908-1909), sur le cuirassé « Suffren » de la 1re escadre (chargé de l’artillerie légère – 1910), sur l’aviso « le Chamois » de l’école de pilotage (officier en second – 1911), sur le torpilleur « Aquilon » (commandant – 1912), sur le torpilleur d’escadre « Branlebas » (officier en second – 1913-1914), sur le canonnière fluviale « Balmy » de la flottille de la Seine (commandant - 1914), sur le croiseur-cuirassé « Gloire » de la 2e escadre légère (chargé du corps de débarquement – 1915), sur le contre-torpilleur « Etendard » de la flottille de patrouille de mer du Nord (commandant – 1916).

Pierre disparaît en mer lors de la perte du torpilleur d’escadre « Etendard » le 25 avril 1917.

La mer rend son corps le 11 juillet 1917.

Texte de la citation à l’ordre de l’Armée (à titre posthume) : « Officier de haute valeur morale et d’une grande bravoure, commandant le contre-torpilleur Etendard. A disparu glorieusement avec son navire, dans un combat inégal contre plusieurs destroyers allemands dans la nuit du 24 au 25 avril 1917. ».

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Capitaine de corvette.
Son unité : Etendard
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 25 avril 1917.

Etendard

Torpilleur de 335 tonnes, 6 400 cv, 30 noeuds, en patrouille devant Dunkerque, s'oppose à une flottille de vedettes lance-torpilles allemande qui attaquent le port. Reçoit une torpille dans sa soute à munitions, explose, il n'y aura pas de survivant. Equipage 75 ou 71 h.
Etendard
8727
Mazaré
Nantes
Loire-Atlantique
Aucune
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée