Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Marcel Théodore Menguy

est né le 11 avril 1915 à Le Conquet (Finistère (29))

C’est au Conquet, commune la plus occidentale de la France continentale, que naît le 11 avril 1915 Marcel Théodore Menguy. Il est le fils d’Emile Marie, marin pêcheur, et de Michelle Françoise Copy.

La maison familiale est située au Drellac’h, près du port.

Soldat au 3e régiment d’infanterie coloniale, Emile Menguy est gravement blessé sur le front. Soigné à l’hôpital civil de Vichy (03), il y décède le 23 mai 1915 laissant une épouse et trois enfants en bas âge qui seront "adoptés par la Nation" suivant jugement du tribunal civil de Brest en date du 27 novembre 1918.

Marcel passe son enfance dans sa commune natale en compagnie de son frère jumeau, Théophile, et de leur aîné, Emile.

Il suit sa scolarité primaire au Conquet et, à l’issue de celle-ci, il travaille comme chaudronnier.

Le 7 octobre 1931, Marcel s’engage dans la Marine nationale et est incorporé en qualité d’apprenti marin à l’"école des mécaniciens de Lorient" (matricule : 4082 B 31) où, pendant de deux ans, tout en consolidant ses acquis scolaires, il acquiert la formation, militaire et maritime, au métier de marin ainsi que celle de mécanicien.

Le 1er octobre 1933, le jeune matelot de 2e classe breveté mécanicien Marcel Menguy rejoint le "centre des sous-marins de Brest" où il sert durant quinze mois, puis la "4e escadrille de sous-marins" dans le même port où il est promu au grade de quartier-maître en juillet 1935.

Il quitte le monde des sous-marins et rallie le cuirassé "Bretagne" en septembre 1935.

Marcel épouse Marie-Françoise Le Pors le 21 août 1937 au Conquet. De leur union, naîtront Guy et Marcelle.

Sa carrière se poursuit sur le majestueux cuirassé jusqu’en novembre 1938. Après un court séjour au "5e dépôt" de Toulon, il embarque sur le sous-marin "Doris" de la "5e escadrille des sous-marins" au début de l’année 1939.

Le quartier-maître mécanicien Marcel Théodore Menguy disparaît en mer le 8 mai 1940 à la suite du torpillage de son unité lors d'une patrouille en mer du Nord.

La famille est à nouveau cruellement frappée deux ans plus tard. Son frère aîné, Emile Marie, né le 11 juin 1908, second maître radiotélégraphiste à bord du sous-marin "Sidi-Ferruch" meurt pour la France le 09 novembre 1942 (biographie à consulter sur ce site).

Il était Quartier-maître.
Son unité : Doris
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 08 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Le Conquet (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Doris

45

Au début de la seconde guerre mondiale, en 1939, la France ayant la responsabilité du théâtre méditerranéen, c’est en Méditerranée que sont basés la plupart de ses sous-marins. Au début de l’année 1940, dans le but d’empêcher l’Allemagne de s’approvisionner en fer suédois transitant par le port de...

Doris
9549
Menguy
Le Conquet
Finistère (29)
HF
181311
Il a été décoré : Médaille Militaire
acte de décès 1941/24
D 11x15