Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Bernard Aristide Jacques Papinaud

est né le 19 février 1931 à Rochefort (Charente-Maritime (17))

Il est le fils d'Albert, second maître de la Marine nationale, et de Rachel Coquillaud, domiciliés à Saint-Raphaël, Villa Blanche dans le Var.

Bernard s'engage dans la Marine nationale pour une durée de 5 ans. Il est incorporé au "Centre de formation maritime de Mimizan" sous le matricule 2142 T 48. A l'issue de sa formation il rejoint le 1er juin 1948 le "Centre Siroco" situé en Algérie, à Cap-Matifou, près d'Alger pour y suivre le cours de spécialité de fusilier et le stage de commando.

Breveté fusilier et certifié commando, il est affecté le 1er février 1949 au "Commando Trépel", qui est embarqué à Toulon sur le croiseur "Gloire". Désigné pour combattre en Indochine, il rejoint le 31 décembre 1949 son affectation au "Commando François" qui est embarqué sur le porte-avions "Arromanches" stationné en Indochine. Le commando intervient essentiellement au Tonkin. Bernard est cité à l'ordre du Régiment en février 1951 pour son action en opération.

En mai 1951, le commando François, commandé par le lieutenant de vaisseau Labbens, est positionné dans la province de Ninh Binh, au sud-ouest d'Haïphong au Tonkin, sur la rivière "Song Day". Le commando se positionne dans l’église abandonnée du village de Ninh Binh.

Dans la nuit du 28 au 29 mai 1951 à 4 heures du matin, alors que l’aube va bientôt se lever, le commando est encerclé par des "Forces Viêt Minh", très supérieures en nombre et fortement armées. Les fusiliers-marins cherchent à briser l’encerclement par une résistance acharnée mais ils finiront par succomber sous le poids du nombre et par manque de munitions. Le commandant tente une traversée en force des lignes adverses, il réussit à passer avec une trentaine de ses personnels.

Le bilan est lourd : on dénombre 40 morts et 9 disparus, dont Bernard Papinaud. Des 29 rescapés, 5 seront placés en captivité.

Bernard est porté disparu le 29 mai 1951 à Ninh-Binh (Nord-Vietnam) par le commandement de la Marine nationale. Son décès est rendu constant par jugement du Tribunal de grande instance de Draguignan (Var) en séance du 21 mars 1963.

Il était Quartier-maître de 1re classe fusilier.
Son unité : Commando François
  • Croix de Guerre TOE avec étoile
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre du Régiment
Il est décédé le 29 mai 1951.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Saint Raphaël (83)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

Commando François

Insigne Cdo François 1

Créé en mai 1947 le commando des fusiliers-marins " François " porte le nom du lieutenant de vaisseau François Jacques, mort pour la France, à la tête d’une flottille amphibie, en Indochine, le 6 janvier 1947.

Engagé en Indochine, le commando François, commandé par le lieutenant de vaisseau Labbens, est basé dans la province de Ninh Binh en mai 1951.

Fin mai 1951 le commando se positionne dans l’église aband...

Commando François
8807
Papinaud
Rochefort
Charente-Maritime (17)
CG
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Régiment,Croix de Guerre TOE avec étoile,Médaille Coloniale - Extrême-orient
Acte de naissance 1931/77
E 10x13